Menu

[29/11] Soirée débat sur le plafond de verre et l'État

[29/11] Soirée débat sur le plafond de verre et l'État

Le mercredi 29 novembre, de 17h à 19h, l'Ugict-CGT accueille Sophie Pochic, sociologue du travail et du genre, pour une soirée débat sur la construction des inégalités de genre dans la fonction publique

dimanche, 12 novembre 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Dans le sillage des lois sur la parité des années 2000, la rareté des femmes aux sommets des organisations professionnelles est devenue un problème public, objet de lois et de dispositifs de plus en plus contraignants (quotas). Qu’en est-il dans la haute fonction publique ?

Ce livre, issu d’une enquête approfondie dans quatre directions ministérielles, offre des pistes d’interprétation originales. Au-delà des discours récurrents sur l’« autocensure » et les « choix » des femmes, les récits de vie des cadres supérieur.es et dirigeant.es dévoilent la fabrique quotidienne de l’avantage masculin au coeur même des organisations. Les horaires extensifs et rigides, la faible légitimité du droit au congé maternité, l’opacité des critères de promotion ou encore le sexisme de l’environnement professionnel, sont autant de sources d’inégalités.

Le plafond de verre n’est toutefois ni homogène, ni immuable. Les ministères et directions sont diversement féminisés et conciliants. Les destins professionnels des femmes et des hommes varient selon leurs titres scolaires, leur origine sociale, leur histoire conjugale et familiale. Les politiques d’égalité professionnelle ont des effets limités, mais sont aussi le support de la dénonciation des inégalités et de la valorisation de nouvelles identités dirigeantes, pour les femmes comme pour les hommes.

 

Le plafond de verre et l'État - La construction des inégalités de genre dans la fonction publique

 

Sommaire

I. L’héritage et le concours

Énarques et non-énarques : des « castes hindoues » ?
L’entrée dans la fonction publique, trajectoires de genre et de classe
Un partage sexué des domaines d’activité de la République

II. Au cœur des organisations : la fabrique des inégalités de carrières

Promotions professionnelles et inégalités de genre
Une prime aux « hyper-mobiles »
Carrière et conjugalité, des arrangements asymétriques
Les réformes de la fonction publique : frein ou tremplin pour les femmes ?

III. Des ministères peu conciliants

Calendrier parental et calendrier professionnel : quelles articulations ?
Horaires de travail et prise en charge des enfants

IV. Ignorer, faire avec ou s’indigner : la réception des politiques d’égalité

Des inégalités au temple de l’égalité
Y’a pas de quoi monter sur ses grands chevaux » : l’euphémisation du sexisme
Faire comme les hommes ? Les performances de genre des dirigeantes
Peut-on être dirigeante et féministe ?
De l’homme « normal » à l’homme « moderne »


par Catherine Marry, Laure Bereni, Alban Jacquemart, Sophie Pochic et Anne Revillard