Menu

Sondages : Mécontentement et pessimisme bien ancré

Trois sondages publiés la semaine passée reflètent le mécontentement et le pessimisme des Français à l’égard de la politique économique et sociale.

lundi, 02 décembre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 Ainsi selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France, les Français sont 76 % à juger certaine ou probable une explosion sociale dans les prochains mois dans le contexte actuel «marqué par un chômage très élevé et une impopularité record du couple exécutif». Cette certitude de la survenue d'une «déflagration sociale» est plus marquée parmi les 35-49 ans (32 % à en être certains et 48 % à l'estimer probable, soit 80 % au total) et la tranche d'âge à y croire le moins sont les 18-24 ans qui sont quand même 70 % à estimer cette explosion sociale certaine ou probable.

Par ailleurs, un autre sondage CSA pour BFMTV publié la veille indique que plus de sept Français sur dix (72%) se disent pessimistes pour l'«avenir de la société française» et ils sont près d'un Français sur deux (47%) à l'être pour leur avenir personnel. Ce sentiment est plus marqué chez les ouvriers et employés (74%) que chez les cadres et professions libérales (58%).


Enfin, selon un sondage Tilder/LCI/OpinionWay publié jeudi 28 novembre, 80% des sondés se disent "mécontents" de l'action du gouvernement de Jean-Marc Ayrault en matière économique et sociale. C'est deux points de plus qu'en octobre 2013.