Menu

Stabilité de l'exposition des travailleurs aux rayons ionisants

Selon le bilan annuel de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), la dose moyenne de radioactivité reçue par les travailleurs du secteur du nucléaire (usines de conversion et d’enrichissement de l’uranium, fabrication du combustible, centrales nucléaires, retraitement, démantèlement, déchets) de la défense nationale, du domaine médical et vétérinaires, de la recherche et de l'enseignement, des activités industrielles diverses utilisant des sources de rayonnements ionisants, est globalement stable en 2015. 

lundi, 12 septembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Cependant le nombre de salariés surveillés (donc exposés) a augmenté de 1,7 %.

Pour 2015, la dose moyenne annuelle pour l’ensemble des travailleurs suivis, est de 0,17 milliSievert (mSv), contre 0,16 mSv en 2014.

Sur les 365 830 travailleurs suivis en 2015, 96 % ont reçu une dose inférieure à 1 (mSv), limite annuelle réglementaire pour la population.Le même pourcentage qu'en 2014.

Seuls deux travailleurs, l’un du domaine médical et l'autre de l’industrie non nucléaire, ont reçu une dose supérieure à la limite réglementaire fixée par le code du travail (20 mSv), contre 9 l'année passée.