Menu

STMicroelectronics annonce 450 suppressions d'emplois, dont 150 en France

Les syndicats du fabricant de semi-conducteurs ont annoncé que le groupe franco-italien STMicroelectronics va supprimer 450 postes dans le monde, dont 150 dans l'Hexagone "via un plan de départs volontaires visant principalement les métiers de la recherche et du développement (R&D)", a indiqué à l'AFP Marc Leroux, délégué central CGT.

lundi, 03 novembre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"La direction poursuit la lente destruction de la partie numérique alors que c'est précisément le numérique qui peut nourrir les usines de l'entreprise", déplore le représentant de la CGT, qui pointe du doigt un "risque pour l'emploi industriel sur tous les sites de production par manque de produits nouveaux".

Les sites plus particulièrement visés par la restructuration seront ceux de Grenoble, Crolles (près de Grenoble), Le Mans, Rennes et Paris. Un comité central d'entreprise est prévu pour les 13 et 14 novembre.