Menu

Suez se défait de 600 emplois dans les fonctions support

Le groupe Suez envisage de supprimer jusqu'à 600 postes, via des départs volontaires, dans ses fonctions support. 

lundi, 24 octobre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Un accord cadre a été signé par la CGT, la CFDT et FO le 30 septembre, au niveau du groupe, sur les mesures sociales d'accompagnement des salariés concernés. Il prévoit que les différentes filiales engagent dans les six mois des négociations de plans de départs volontaires afin de notamment définir les postes concernés et personnels éligibles. Il engage le groupe à ce que « les réorganisations fonctionnelles se fassent sans licenciements contraints ». 

Selon la direction du groupe interrogée par l'AFP, Suez va proposer aux salariés des fonctions support « de monter en compétences sur les nouveaux métiers » et les « accompagner dans leur formation » « Ceux qui ne souhaitent pas intégrer ce plan de montée en compétences pourront demander à faire partie du plan de départ volontaire. Il n’y aura pas de départ contraint ».

L'accord comporte notamment des mesures pour inciter aux départs en retraite, congés de fin de carrière, ainsi que des congés de reclassement (de 9 à 12 mois selon l'âge) assortis d'indemnités supplémentaires qui ajoutées aux indemnités légales ne pourront être inférieures à des planchers. Pour les plus anciens (30 ans et plus dans l'entreprise), il est fixé à 24 mois ou au minimum 50 000 euros.