Menu

Un suicide à domicile reconnu en accident de travail chez Thales

Le suicide, à son domicile, d'une cadre du groupe de défense et d'aéronautique Thales Microelectronics à Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) en 2009 a été reconnu comme «accident du travail» par le tribunal des affaires de sécurité sociale de Rennes.

lundi, 07 octobre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 «Le suicide de Mme Morellec a eu lieu alors que plusieurs alertes, du CHSCT, des représentants du personnel, avaient été lancées pour faire changer les méthodes de travail mises en place par la direction», précise le syndicat CGT.
De plus, «l'inspection du travail était également intervenue à plusieurs reprises» et «les directions locales et du groupe Thales étaient parfaitement au courant de la situation intolérable faite à l'encontre de Mme Morellec», souligne la CGT.