Menu

Suicide d'un cadre de Gefco

La Sécu reconnaît l'accident du travail

mercredi, 05 septembre 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Le suicide d'un cadre de l'entreprise de transport logistique Gefco, filiale de PSA, qui s'était pendu le 5 mars dans un local de la société à Bordeaux, a été reconnu comme accident de travail par la CPAM de Gironde. Cet homme de 46 ans, chef de l'agence Gefco de Bordeaux, père de deux enfants, avait laissé un courrier détaillant les causes de son "geste désespéré".

Il y évoquait des "objectifs intenables avec la perte de clients importants", "l'animosité et les réflexions acerbes" de l'un de ses responsables hiérarchiques et "l'insuffisance des moyens commerciaux" pour maintenir le chiffre d'affaires.

Les "pressions" et "l'angoisse" l'avaient conduit à consulter un médecin, mais en dépit des médicaments prescrits son anxiété n'avait pas faibli. "Je me sens acculé et abandonné par Gefco, les premiers éléments de résultat de février sont mauvais et c'est pour ces raisons que j'ai décidé aujourd'hui de mettre fin à mes jours", a-t-il encore écrit. Il s'inquiétait aussi de projets de la direction visant à supprimer l'activité de messagerie de cette filiale à 100% de PSA, qui transporte aussi des automobiles.