Menu

Syndicalistes iraniens

5 syndicats français réclament leur libération.

lundi, 23 avril 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La CGT, la CFDT, la FSU, Solidaires et l'Unsa "exigent la libération immédiate" de tous les syndicalistes emprisonnés en Iran dont celle de Réza Shahabi, condamné à six ans ferme pour "propagande contre le régime" et "conspiration". Les organisations syndicales françaises "exigent" en outre la libération de "tous les syndicalistes emprisonnés" dont Ebrahim Madadi de Vahed, Ali Nejati du syndicat de la sucrerie Haft-Tapeh, Behnam Ebrahim-Zadeh, Ali Akhavan, Mohamad Jarahi, Shahrokh Zamani, Mehrdad Amin-Vaziri, Abdol Reza Ghanbari, enseignant condamné à mort ou Rassoul Bodaghi, enseignant.
Un appel qui tombe "à quelques semaines de la conférence de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) à Genève" (du 30 mai au 15 juin) et alors que Téhéran continue de prétendre "qu'aucun travailleur ni militant ne sont emprisonnés en Iran", écrivent les syndicats.