Menu

Les syndicats de cheminots prêts à en découdre le 9 mars

À la SNCF, les quatre organisations représentatives (CGT, Unsa, Sud, CFDT) sont toutes sorties sur un constat de désaccord avec la direction après une rencontre tenue dans le cadre d'une «concertation immédiate», préalable à tout dépôt de préavis de grève.

lundi, 29 février 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Elle portait sur l'emploi, les salaires et les conditions de travail des cheminots et s'est soldée par un échec.

Un préavis de grève devrait être déposé ce lundi 29 février pour le mercredi 9 mars.

Cette mobilisation intervient alors que les futures conditions de travail des cheminots sont en cours d'élaboration et que le gouvernement prépare un décret-socle fixant les règles communes au public et au privé. Des négociations doivent être menées entre les syndicats et l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP, qui regroupe la SNCF et ses concurrents privés) pour élaborer une nouvelle convention collective.


« L'ensemble des organisations syndicales sont en désaccord sur les annonces de ce matin - sur l'emploi, sur les salaires et sur les discussions autour du décret-socle », a commenté Thierry Nier de la CGT Cheminots. Sur tous ces sujets, «la direction se limite à des réponses de méthode sans contenu», abonde le secrétaire général de l'Unsa.