Menu

Les syndicats de l'EFS inquiets pour l'emploi

Sans mauvais jeu de mots, les syndicats de l'établissement français du sang (9.800 salariés), se font justement un sang d'encre pour l'activité et l'emploi de cet établissement public.

lundi, 19 janvier 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

CFDT, FO, CGT et CFE-CGC ont déposé un préavis de grève pour le 27 janvier et appellent à un rassemblement à 13H00 devant le ministère de la Santé où sera remise une pétition. Ils évoquent "des hypothèses de travail extrêmement inquiétantes" selon lesquelles "entre 500 et 1.200 emplois" pourraient être supprimés en 2016 en lien avec la fin de son monopole sur certains produits.


En effet, à la suite d'une décision du Conseil d'Etat de juillet 2014, la concurrence pourra après le 31 janvier commercialiser en France un type de plasma thérapeutique, dit "SD", dès lors que sa production inclut un procédé industriel.

L'EFS est actuellement l'unique opérateur civil de la transfusion sanguine avec le monopole du prélèvement, de la préparation et de la distribution aux établissements de santé des produits sanguins labiles (c'est-à-dire les produits sanguins d'origine humaine destinés à être transfusés à un patient: sang total, plasma, cellules sanguines).

Une pétition "contre la marchandisation des produits sanguins" et "la fin programmée du don éthique français", qui a recueilli plus de 23.000 signatures, sera remise au ministère le 27 janvier.