Menu

Les syndicats d'internes veulent voir appliquer la réduction du temps de travail au 1er mai

Des syndicats d'internes ont demandé à la ministre de la Santé l'application le 1er mai du décret réduisant leur temps de travail, tandis que les hôpitaux font eux, pression pour repousser la mesure afin, disent-ils qu'ils s'organisent et trouvent des réponses budgétaires.

lundi, 20 avril 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"Inacceptable", écrivent l'Intersyndicat national des internes (Isni), le Snjmg (jeunes médecins généralistes), le Syndicat national des internes en odontologie et la Fédération nationale des syndicats d'internes en pharmacie et biologie médicale.

Le décret redéfinit les obligations de service des internes en médecine, en odontologie et en pharmacie, les découpant en 10 demi-journées, contre 11 auparavant. Le texte prévoit des sanctions financières à l’encontre des établissements ne respectant pas les obligations de services et le repos de sécurité.