Menu

Le télétravail plébiscité par ceux qui exercent dans des bureaux

Une majorité de Français (65 %) travaillant dans un bureau se disent intéressés par le télétravail ou le travail nomade, qu'ils le pratiquent déjà (24 %) ou pas, un mode d'exercice de l'activité professionnelle associé en premier lieu, par l'ensemble de la population, à un atout pour réduire les embouteillages, selon une enquête Ipsos publiée jeudi 3 novembre.

lundi, 07 novembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Les Français associent majoritairement le télétravail à une « bonne chose » pour réduire les embouteillages (79 %), « faciliter la décentralisation économique » en dehors de la capitale et des grandes villes (71 %) et pour le rythme de vie (70 %).

Des atouts auxquels les habitants d'Ile-de-France sont encore plus sensibles, avec 83 % d'entre eux citant la réduction des embouteillages, 77 % le rythme de vie et 76 % la décentralisation.

Travailler plus souvent dans des espaces de coworking, cafés et autres salles de réunion partagées ne recueille qu'une courte majorité (52 %).