Menu

Télévision publique grecque ERT

Les syndicats français de journalistes appellent à la solidarité
(Communiqué)

lundi, 17 juin 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Les syndicats français (SNJ, SNJ-CGT, USJ-CFDT) membres de la Fédération européenne des journalistes (FEJ 200.000 adhérents en Europe) dénoncent le très grave coup porté à la démocratie et à l’information en Grèce après l’annonce de la fermeture de la télévision publique grecque ERT qui s’accompagne du licenciement pur et simple de 2600 salariés.
Avec la FEJ, les trois syndicats estiment que cette décision brutale du gouvernement grec : constitue “un coup majeur contre la démocratie, le pluralisme des médias et au journalisme”. “Tout projet visant à supprimer des emplois à l’ERT et à privatiser le service public en Grèce est inacceptable”, a indiqué le président de la FEJ Mogens Blicher Bjerregard.
Nous appelons solennellement le gouvernement d’Athènes à revenir sans délai et à redonner à ERT et à ses salariés les moyens de poursuivre leur mission notamment celle d’informer les citoyens.
Les trois syndicats français appellent les journalistes en France à faire acte de solidarité avec nos collègues grecs et leurs syndicats pour la défense du service public et des emplois, pour une information pluraliste. Ils invitent à apporter leur appui au combat des syndicats grecs et aux salariés d’ERT qui occupent leur entreprise.