Menu

Tensions sur l'emploi chez Euronext Paris

Les salariés d'Euronext se sont réunis en assemblée générale mardi 12 mai pour débattre d'un projet de réorganisation prévoyant 101 suppressions de postes dans les branches informatique et activités Bourse, lancé mi-avril par la direction.

lundi, 18 mai 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Si aucune action n'a été décidée, la possibilité d'une grève a été évoquée par les participants.

La grève, "on ne dit pas que c'est quelque chose qu'on exclut, loin de là, mais on essaie toujours de privilégier la négociation à un rapport de force aussi extrême", a expliqué à l'AFP Patrice Crosas de la CGT.

Les syndicats ont tenu à informer les salariés qu'il n'y avait "pas de réelle ouverture" dans les négociations, notamment sur le prolongement de la période d'information et de consultation demandé par les syndicats. Signe de la tension qui règne, à l'issue de l'AG, environ 150 salariés se sont retrouvés en face d'Euronext Paris pendant un quart d'heure, criant des slogans "Non aux licenciements".