Menu

Travailleurs sociaux en lutte contre la réforme de leurs professions

À l'appel d'une intersyndicale CGT, FSU, Unef, Solidaires, du collectif Avenir Éduc et la Commission action travail social de Nuit Debout, près de 300 travailleurs sociaux ont manifesté jeudi à Paris pour protester contre la réforme de leurs formations et diplômes, la "marchandisation", le démantèlement du secteur et son ouverture aux financements privés.

lundi, 12 septembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Un plan interministériel, présenté en octobre 2015, prévoit de "moderniser" la formation des travailleurs sociaux. 

Des diplômes, actuellement reconnus comme Bac+2, bien que la formation se déroule sur trois ans, seront élevés au niveau Licence en 2018. Les formations spécifiques et distinctes des 14 métiers du secteur comprendront désormais un "corpus de connaissances communes", avec ensuite des modules de spécialisation (aide sociale à l'enfance, logement, famille, petite enfance, handicap...).

Cette unification des formations qui risque de supprimer toute véritable spécialisation vise à former des travailleurs sociaux « multitâches » et à déqualifier les métiers.

Parmi les autres sujets de la grogne des travailleurs sociaux qui dure depuis plusieurs mois, le lancement au printemps des nouveaux "contrats à impact social" qui permettent de faire financer des programmes sociaux par des investisseurs privés, remboursés par l'État uniquement en cas de succès. Ce qui revient selon les travailleurs sociaux mobilisés « à privatiser le social et à évaluer désormais les projets sur des critères économiques » .