Menu

Trente années de croissance des emplois qualifiés

Ingénieurs, cadres, techniciens... durant ces trente dernières années, l'emploi a fortement progressé dans les métiers les plus qualifiés, au détriment des moins qualifiés, à l'exception toutefois des services à la personne dont la croissance est dopée par une série de dispositions, crédits d'impôts, chèque emploi service ou exonérations sur les bas salaires.

lundi, 13 avril 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

C'est ce qui ressort d'une étude de la Dares publiée mercredi 8 avril. Ainsi, selon le service des statistiques du ministère du Travail, entre 1982 et 2012, la part dans l'emploi des métiers les plus qualifiés a bondi de 25,2% à 36,0%.


Les effectifs des ingénieurs de l'informatique, par exemple, sont passés de 49.000 à 350.000 personnes, passant 0,2% à 1,4% de l'emploi total. Même constat chez les cadres des services administratifs, comptables et financiers (+414.000 emplois, de 1,0% à 2,5%), de l'industrie (+148.000, de 0,5% à 1,0%) et des banques et assurances (+135.000, de 0,7% à 1,1%).

Seuls les enseignants et les chefs d'entreprises ont conservé une part quasi stable dans l'emploi.