Menu

Trump ou le remake de Dr Folamour

Après avoir tiré 59 missiles en représailles unilatérales au bombardement chimique imputé au président syrien, Donald Trump a encore administré la semaine dernière la preuve que les États-Unis entendent toujours être le gendarme du monde.

mardi, 18 avril 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Tel Dr Folamour, Donald Trump a fait larguer en Afghanistan, jeudi 13 avril, la plus puissante bombe non nucléaire jamais utilisée, surnommée « la mère de toutes les bombes ».

Ces derniers jours, le chef des armées des États-Unis a envoyé une armada aéronavale en direction de la Corée du Nord. Et les États-Unis évoquent maintenant la possibilité de s’attaquer à la Corée du Nord.

Dans un communiqué, la CGT dénonce toutes ces manœuvres militaires. « Dans les endroits du monde qui sont déjà une poudrière, le rôle des responsables politiques de pays dits « puissants » est d’apaiser les relations entre les peuples, d’œuvrer à la paix et non d’exacerber les tensions ou de pousser à la guerre. » La CGT rappelle « la guerre d’Irak de 2003 de la coalition menée par les États-Unis, sur un mensonge d’État. Cet épisode honteux démontre que la violence n’est en aucun cas une solution à la paix.

Il est plus que jamais urgent de développer une culture de paix selon les 8 domaines d’action proposés par l’Unesco, afin que les peuples n’aient plus à avoir peur du lendemain. La CGT réaffirme son engagement pour la paix, pour un monde exempt d’armes de destruction massive et prône le désarmement. »