Menu

Un conflit salarial dur chez Lufthansa

La compagnie allemande avait annulé environ la moitié de ses 1.800 vols quotidiens vendredi 7 septembre en raison d'une grève historique du personnel naviguant commercial qui réclame entre autres des hausses de salaire.

samedi, 15 septembre 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Le trafic aérien de la Lufthansa est revenu à la normale samedi après que la direction et le syndicat du personnel naviguant commercial Ufo se soient mis d'accord pour faire intervenir un médiateur, une procédure classique dans les conflits sociaux allemands qui entraîne la suspension des grèves.

Ufo réclame notamment une hausse de salaire de 5% sur 12 mois à compter d'avril 2012, après trois ans de stagnation. Le syndicat rejette aussi catégoriquement le recours à du personnel de cabine intérimaire à bord d'appareils de la Lufthansa, comme la compagnie a commencé à le faire depuis juin.

La Lufthansa a annoncé d’elle-même renoncer à utiliser des intérimaires en cabine et s’est dit prête à augmenter les rémunérations de 3,5%, à renoncer aux licenciements économiques, aux contrats à durée déterminée et au recours aux intérimaires, du moins temporairement.