MENU

Valls : la noce du pacte tourne à la farce

Imprimer
Valls : la noce du pacte tourne à la farce

Cela fera un an le 31 décembre que François Hollande nous a gâché le réveillon en annonçant son pacte de responsabilité avec le Medef. Souvenons-nous qu'alors, le chef de l'Etat et le gouvernement venaient tout juste de se résoudre à ne plus promettre l'inversion de la courbe du chômage pour le mois suivant. Et François Hollande reprenait à son compte le pacte de compétitivité proposé depuis plusieurs mois par le Medef.

Près d'un an plus tard, le gouvernement affiche une sérieuse gueule de bois et s'agace des mobilisations patronales et des surenchères de Pierre Gattaz. "Nous, nous pensons au pays, M. Gattaz pense à son profit" s'est indigné le chef de file des députés socialistes qui semble ainsi découvrir l'amour du Medef pour le lucre. La noce aura donc été de courte durée et maintenant, la vaisselle vole.

On comprend l'agacement, car en dépit de tout ce qu'il a déjà obtenu, notamment ce qui touche aux prestations familiales, la baisse voire la suppression des cotisations patronales, le patron des patrons n'a cessé d'en demander toujours plus et surtout toujours pire.

Mais rien dans les escarmouches verbales de ces derniers jours ne permet de croire que l'exécutif songe à renoncer à cette politique économique et sociale inspirée par les vieilles revendications patronales.

C'est en tous cas en substance ce que le Premier ministre est venu dire sur France 2 ce dimanche. Manuel Valls a ainsi confirmé qu'il accéderait à la revendication patronale d'un élargissement du travail du dimanche avec la loi Macron sur la croissance et l'activité. Las d'être tancé par le patronat le Premier ministre l'exhorte à patienter : "Je suis convaincu que le pacte de responsabilité sera une réussite", a-t-il assuré.

Une chose est sûre, c'est déjà un franc succès pour le patronat qui ne se sent même pas obligé de signer des accords impliquant des vrais créations nettes d'emplois en contrepartie des baisses de cotisations et d'impôts prévues à terme par le pacte de responsabilité.

Publié le lundi, 08 décembre 2014 dans Billets de la semaine