Menu

Billets de la semaine

Un billet éditorial est publié chaque semaine dans la Lettre. Abonnez-vous pour le recevoir directement dans sur votre mail tous les lundis.

La lettre .info

Pour ma retraite j'AGIRC

Un patronat maître chez lui, qui prétend tout régenter et conduire un dialogue social à sa main dans ses propres bureaux. Un hôte omnipotent qui en échange de quelques viennoiseries et plateaux repas s'arroge le droit de présider aux négociations sociales et qui se fait servir du « monsieur le président ». Des conciliabules « off » durant d'interminables suspensions de séances où se bricolent des ententes avec des signataires potentiels...

-- lundi, 23 février 2015 --
Salaire égalité femmes hommes

Il y a parfois de ces télescopages dans l'actualité. Ainsi jeudi 12 février, tandis que la CGT et l'Ugict rendaient publiques les propositions que notre organisation va porter dans les négociations sur les retraites complémentaires ARRCO et AGIRC, le conseil de l'Europe appelaient les Etats membres à "renforcer leurs efforts" en matière d'égalité femmes-hommes.

-- lundi, 16 février 2015 --
Carte magicien

Il faut "aller plus loin encore" que le pacte de responsabilité et le projet de loi Macron pour relancer l'économie et lutter contre le chômage a lancé François Hollande lors de sa conférence presse  du 5 février. Ainsi donc alors que l'examen à l'Assemblée du tentaculaire projet de loi Macron arrive à mi-parcours, le chef de l'Etat prépare déjà les esprits à de nouvelles mesures, dont on imagine bien l'esprit.

-- lundi, 09 février 2015 --
Lanceur d'alerte

La création d'un "secret des affaires", contestée par la CGT et son Ugict, mais aussi par des journalistes et des ONG, devrait  être retirée de la loi Macron, si l'on en croit le rapporteur du groupe socialiste qui a jugé sage de retirer l'amendement introduit par les parlementaires tout en gardant cependant « la conviction que ce texte n'était attentatoire ni à la liberté de la presse, ni à celle des lanceurs d'alerte ».

-- lundi, 02 février 2015 --
Argnet machine

C'est ce lundi 26 janvier que débute à l'Assemblée l'examen du projet de loi Macron. C'est aussi ce jour-là que partout en France des mobilisations sont prévues, souvent unitaires comme en Ile-de-France pour rejeter un texte qui d'une part ne répond absolument pas aux besoins qu'il prétend couvrir, mais également qui est porteur de graves risques sociaux.

-- lundi, 26 janvier 2015 --
Cadeau cadre

Voilà des années que tous les gouvernements usent et abusent de la technique dite du « cavalier législatif » consistant au détour d'un projet de loi à faire passer discrètement un article n'ayant rien à voir avec le sujet, en général un texte porteur de régression. Avec le projet de loi Macron, cette fois, ce n'est plus un cavalier c'est tout un régiment de cavalerie, écurie comprise.

-- lundi, 19 janvier 2015 --
Pour vivre ensemble, restons Charlie

Bien sûr, ces derniers jours et particulièrement ce 11 janvier 2015 resteront des journées particulières, historiques. Quand quatre millions de citoyens descendent dans les rues des plus petites bourgades comme dans les avenues des grandes métropoles, on est vraiment face à quelque chose de profond.

-- mercredi, 14 janvier 2015 --
2015

A quelques jours de distance, le Premier ministre et le chef de l'Etat ont tenu deux discours différents dans leur tonalité, mais d'une complémentarité exemplaire. Le premier, affublé du titre ronflant d'« Homme de l'année » par le journal conservateur El Mundo affirme ne pas vouloir ménager les Français, et annonce que plusieurs « années de sacrifices » attendent encore le pays.

-- lundi, 05 janvier 2015 --
Droit à la déconnexion : une idée qui fait son chemin

Il y a peu de raisons de regarder l'année 2014 avec nostalgie. Du point de vue économique et social elle restera comme une année sombre. 

-- lundi, 29 décembre 2014 --
rouages

Lorsqu'il s'agit de faire avaler des mesures socialement inacceptables, le casting ne varie pas beaucoup. Une fois encore, la Cour des Comptes a fait le job pour le compte du Medef en pondant un rapport sur les coûts de gestion, la situation financière des régimes de retraite complémentaires, le tout assorti bien entendu de préconisations bien saignantes.

-- lundi, 22 décembre 2014 --
balance

L'information est pratiquement passée sous silence, mais elle mériterait pourtant qu'on s'y arrête quelques instants. En effet, à partir de janvier 2015, un groupe de neuf chefs d'entreprises sera chargé d'évaluer toute nouvelle loi impactant les entreprises avant même que les parlementaires en soient saisis.

-- lundi, 15 décembre 2014 --
Valls : la noce du pacte tourne à la farce

Cela fera un an le 31 décembre que François Hollande nous a gâché le réveillon en annonçant son pacte de responsabilité avec le Medef. Souvenons-nous qu'alors, le chef de l'Etat et le gouvernement venaient tout juste de se résoudre à ne plus promettre l'inversion de la courbe du chômage pour le mois suivant. Et François Hollande reprenait à son compte le pacte de compétitivité proposé depuis plusieurs mois par le Medef.

-- lundi, 08 décembre 2014 --
vote electronique

C'est un scrutin décisif à plus d'un titre qui se déroule ces jours-ci jusqu'au 4 décembre dans les trois versants de la fonction publique. Important car il va permettre de terminer la mesure de la représentativité des organisations syndicales. Ce scrutin qui concerne plus de cinq millions d'agents publics nous concerne tout particulièrement à l'Ugict-CGT.

-- lundi, 01 décembre 2014 --
Cadres

Deux études rendues publiques la semaine dernière viennent renforcer nos exigences syndicales  d'une véritable transformation du travail et du management, d'un droit effectif à la déconnexion, du respect de la frontière entre vie privée et vie au travail, d'une réduction de la durée du travail. Il y a en effet urgence pour les salariés et en particulier pour les plus qualifiés et ceux qui sont en responsabilités.

-- lundi, 24 novembre 2014 --
Papiers froissés poubelle

Et si demain pour rassurer un éventuel employeur, on était amené à signer non seulement un contrat de travail, mais aussi une lettre de démission ? Après tout...l'idée n'est pas si farfelue et elle n'est finalement pas très éloignée de la proposition de Pierre Gattaz vendredi dernier dans les colonnes du Parisien.

-- lundi, 17 novembre 2014 --
Cadre de dos

Le choix du « panel » des Français invités à interroger le chef de l'Etat lors de son passage télévisé sur TF1 jeudi dernier en dit long, non seulement sur la première moitié de son mandat, mais aussi et c'est le plus important, sur l'orientation de François Hollande pour le temps qui lui reste à la tête du pays. Cet exercice de communication « face aux Français » aura en effet été marqué par une absence.

-- mercredi, 12 novembre 2014 --
Montre sablier

Pierre Gattaz est un vrai visionnaire. Chevauchant les vieilles mules fatiguées de ses prédécesseurs, il développe un peu plus chaque jour des revendications au parfum de naphtaline. Le président du Medef a ainsi suggéré, jeudi dernier dans une interview au journal L'Opinion, que la France sorte de la convention 158 de l'Organisation internationale du travail signée en 1982. Cette dernière "oblige à justifier les motifs du licenciement" afin de lever la crainte de l'embauche chez les chefs d'entreprises.

-- lundi, 03 novembre 2014 --
Papier pièces

Il ne sera pas dit que notre Premier ministre n'aura pas fait feu de tout bois contre les inégalités. Après avoir raboté les allocs des « riches », c'est à dire les foyers de cadres et salariés qualifiés, sans donner aux plus pauvres cependant, le voilà qui se dit maintenant tenté d’« agir » sur les « inégalités importantes » entre les salariés « très protégés » en CDI et les salariés précaires en CDD et en intérim.

-- lundi, 27 octobre 2014 --
Pièces

Marisol Touraine en est convaincue, la modulation des allocations familiales est une « réforme majeure », assurant qu'elle « maintient l'universalité des prestations » même si les familles « les plus aisées en recevront moins ». Dans cette affaire, on est, hélas, encore une fois dans une stratégie d’opposition des catégories entre elles. Un mode de gouvernance bien connu qui permet moyennant une règle de trois d’aligner tout le monde par le bas.

-- mardi, 21 octobre 2014 --
Cadre écrasé

C’est une bien curieuse conception du dialogue social que celle d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie. Alors même que les règles de la dernière et très controversée convention sur l’assurance chômage s’appliquent depuis peu et que fait rage le débat sur le contrôle des chômeurs et leur indemnisation relancé par Manuel Valls, le ministre a cru bon de tracer ce week-end dans le Journal du Dimanche une nouvelle feuille de route aux " partenaires sociaux " : " Il ne doit pas y avoir de tabou ni de posture. L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros; quel responsable politique peut s'en satisfaire ? Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là. C'est aux partenaires sociaux qu'il appartient de faire avancer les choses ", a prescrit Emmanuel Macron.

-- lundi, 13 octobre 2014 --