Menu

Billets de la semaine

Un billet éditorial est publié chaque semaine dans la Lettre. Abonnez-vous pour le recevoir directement dans sur votre mail tous les lundis.

La lettre .info

vote electronique

C'est un scrutin décisif à plus d'un titre qui se déroule ces jours-ci jusqu'au 4 décembre dans les trois versants de la fonction publique. Important car il va permettre de terminer la mesure de la représentativité des organisations syndicales. Ce scrutin qui concerne plus de cinq millions d'agents publics nous concerne tout particulièrement à l'Ugict-CGT.

-- lundi, 01 décembre 2014 --
Cadres

Deux études rendues publiques la semaine dernière viennent renforcer nos exigences syndicales  d'une véritable transformation du travail et du management, d'un droit effectif à la déconnexion, du respect de la frontière entre vie privée et vie au travail, d'une réduction de la durée du travail. Il y a en effet urgence pour les salariés et en particulier pour les plus qualifiés et ceux qui sont en responsabilités.

-- lundi, 24 novembre 2014 --
Papiers froissés poubelle

Et si demain pour rassurer un éventuel employeur, on était amené à signer non seulement un contrat de travail, mais aussi une lettre de démission ? Après tout...l'idée n'est pas si farfelue et elle n'est finalement pas très éloignée de la proposition de Pierre Gattaz vendredi dernier dans les colonnes du Parisien.

-- lundi, 17 novembre 2014 --
Cadre de dos

Le choix du « panel » des Français invités à interroger le chef de l'Etat lors de son passage télévisé sur TF1 jeudi dernier en dit long, non seulement sur la première moitié de son mandat, mais aussi et c'est le plus important, sur l'orientation de François Hollande pour le temps qui lui reste à la tête du pays. Cet exercice de communication « face aux Français » aura en effet été marqué par une absence.

-- mercredi, 12 novembre 2014 --
Montre sablier

Pierre Gattaz est un vrai visionnaire. Chevauchant les vieilles mules fatiguées de ses prédécesseurs, il développe un peu plus chaque jour des revendications au parfum de naphtaline. Le président du Medef a ainsi suggéré, jeudi dernier dans une interview au journal L'Opinion, que la France sorte de la convention 158 de l'Organisation internationale du travail signée en 1982. Cette dernière "oblige à justifier les motifs du licenciement" afin de lever la crainte de l'embauche chez les chefs d'entreprises.

-- lundi, 03 novembre 2014 --
Papier pièces

Il ne sera pas dit que notre Premier ministre n'aura pas fait feu de tout bois contre les inégalités. Après avoir raboté les allocs des « riches », c'est à dire les foyers de cadres et salariés qualifiés, sans donner aux plus pauvres cependant, le voilà qui se dit maintenant tenté d’« agir » sur les « inégalités importantes » entre les salariés « très protégés » en CDI et les salariés précaires en CDD et en intérim.

-- lundi, 27 octobre 2014 --
Pièces

Marisol Touraine en est convaincue, la modulation des allocations familiales est une « réforme majeure », assurant qu'elle « maintient l'universalité des prestations » même si les familles « les plus aisées en recevront moins ». Dans cette affaire, on est, hélas, encore une fois dans une stratégie d’opposition des catégories entre elles. Un mode de gouvernance bien connu qui permet moyennant une règle de trois d’aligner tout le monde par le bas.

-- mardi, 21 octobre 2014 --
Cadre écrasé

C’est une bien curieuse conception du dialogue social que celle d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie. Alors même que les règles de la dernière et très controversée convention sur l’assurance chômage s’appliquent depuis peu et que fait rage le débat sur le contrôle des chômeurs et leur indemnisation relancé par Manuel Valls, le ministre a cru bon de tracer ce week-end dans le Journal du Dimanche une nouvelle feuille de route aux " partenaires sociaux " : " Il ne doit pas y avoir de tabou ni de posture. L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros; quel responsable politique peut s'en satisfaire ? Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là. C'est aux partenaires sociaux qu'il appartient de faire avancer les choses ", a prescrit Emmanuel Macron.

-- lundi, 13 octobre 2014 --
social-media-conversation

Le ministre du Travail, François Rebsamen, nous avait récemment fait part de la profondeur de sa pensée en demandant un contrôle accru des chômeurs. Sitôt les propos du ministre démentis par Matignon et atténués par ses collègues du gouvernement, on pouvait se demander s’il s’agissait d’un malentendu ou d’un vrai dérapage. Avec le dernier couac de la semaine passée, le doute n’est plus permis.

-- lundi, 06 octobre 2014 --
Attaque de cadre

Eventées dans la presse, les préconisations du Medef pour créer 1 million d’emplois ont été officialisées mercredi dernier lors d’une conférence de presse où Pierre Gattaz a fait son show sur des airs déjà connus. Suppression de la durée légale du travail, fin du CDI, contrat de projet, recul de l’âge de la retraite, salariés soumis à l’arbitraire patronal, fin des garanties pour tous et absence de voie de recours, remise en cause du SMIC… Pierre Gattaz revendique toutes les libertés et voudrait nous faire croire que c’est cela  la modernité.

-- lundi, 29 septembre 2014 --
Elysée

La conférence de presse de François Hollande, jeudi 18 septembre était en quelque sorte un long plaidoyer ennuyeux et convenu au cours de laquelle le président de la République a tenté, fut-ce au prix d’un usage immodéré de l’anaphore « c’est pas facile », de justifier sa politique vis-à-vis des Français sans tenir compte de la réalité du vécu et des attentes de l'immense majorité de la population.

-- lundi, 22 septembre 2014 --
Valls : Le discours et la méthode

On connaissait bien la méthode Coué fondée sur la suggestion et l'autohypnose. Souvent employée en communication politique elle est une forme d'autosuggestion censée entraîner l'adhésion du sujet aux idées positives qu'il s'impose et ainsi un mieux-être psychologique. Il va falloir désormais se familiariser avec la méthode Valls qui n’est ni psychologue ni pharmacien comme Émile Coué de la Châtaigneraie, mais qui trouve « insupportable » que l’on peigne « un tableau trop noir » de la situation de la France.

-- lundi, 15 septembre 2014 --
Temps de travail

Ce n’est pas d’hier que la CGT et son Ugict mènent bataille sur tous les aspects de la question du temps de travail. Que ce soit pour obtenir et pérenniser les étapes successives d’une réduction généralisée, contre l’élargissement des ouvertures dominicales, contre les dérogations au travail de nuit des femmes.

-- lundi, 08 septembre 2014 --
applaudissements

Le logiciel social-libéral de Manuel Valls version 2.0 a fait un carton aux Universités d’été du Medef sur le campus d’HEC à Jouy-en-Josas où Pierre Gattaz et quelques 3600 patrons ont fait une standing ovation au Premier ministre venu leur déclarer son amour de l’entreprise.

-- lundi, 01 septembre 2014 --
Droit à la (dé)connexion

Si l’actualité du transport aérien n’était pas si dramatique et si nous n’avions pas craint un mauvais jeu de mots, nous aurions titré ce billet, le dernier de la saison, « Et si vous passiez en mode avion ? »  Oui, déconnectez… L@ lettre de l’Ugict va prendre quelques semaines de vacances, s’appliquant ainsi la revendication d’un droit à la déconnexion.

-- lundi, 28 juillet 2014 --
apprentissage

La révélation par l’Humanité dans son édition du 15 juillet de l’utilisation de l’apprentissage au centre de mise au point des moteurs de Renault à Lardy dans l’Essonne est une nouvelle illustration des dérives que se permettent les entreprises dans une quasi impunité.

-- lundi, 21 juillet 2014 --
Cadre

Il y avait peu à attendre de la troisième conférence sociale du quinquennat Hollande. D’abord, et sans faire de procès d’intention au gouvernement, parce que les deux premières ont apporté leur lot de déception et n’ont apporté aucune solution aux revendications des salariés. Que ce soit en matière de salaire, de protection sociale, d’emploi, de conditions de travail.

-- mardi, 15 juillet 2014 --
Stop

À cinq jours de la conférence sociale, la décision de Manuel Valls de donner satisfaction à plusieurs demandes du patronat, en particulier sur la pénibilité a soulevé l’ire des organisations syndicales qui ont dénoncé un coup porté au dialogue social. La CGT considère que les déclarations faites par le Premier ministre, sont « une véritable provocation pour le monde du travail, en remettant en cause les maigres avancées obtenues pour les salariés ces derniers mois et ayant fait l’objet de négociation collective. »

-- lundi, 07 juillet 2014 --
Patron

Dans une unité qui ne leur est pas si familière, tant le Medef fait de l’ombre et tire la couverture à lui, les patrons de 7 organisations se sont adressés à François Hollande à quelques jours de la conférence sociale des 7 et 8 juillet.

Tous en chœur, Medef, CGPME, UPA , FNSEA, entre autres, se rappellent au bon souvenir du Président de la République pour qu’il tienne les promesses qu’il n’a cessées de leur faire ces derniers mois après avoir bien douché les espoirs des salariés qui s’étaient prononcés pour son élection en 2012.

-- lundi, 30 juin 2014 --
Hollande - Valls

Le gouvernement est bien à la peine face aux conflits sociaux d’une part et aux revendications patronales d’autre part. Et dans l’adversité, faute de solutions crédibles, il a choisi une posture bien classique. Rester droit dans ses bottes, gagner du temps, isoler les catégories, les professions, promettre des revoyures et des mises à plat, sans céder ni feindre de reculer.

-- lundi, 23 juin 2014 --