Menu

Billets de la semaine

Un billet éditorial est publié chaque semaine dans la Lettre. Abonnez-vous pour le recevoir directement dans sur votre mail tous les lundis.

La lettre .info

Train argent

Quoi de meilleur qu’un plateau d’économistes  pour assurer le service après-vente des plans les plus douteux, des coups les plus tordus, des mesures les plus antisociales ? On ne parle pas ici des « économistes atterrés », hélas trop peu nombreux qui s’époumonent à expliquer que le coût du capital nous envoie dans le mur bien plus sûrement que le « coût du travail ».

-- lundi, 05 mai 2014 --
Train

L'annonce en fin de semaine dernière de négociations de l’américain General Electric pour racheter un bout d'Alstom -et non des moindres !- a occupé bien des commentateurs. Il faut dire qu’Alstom est un fleuron de l’industrie française, dont les clients sont essentiellement financés par de l’argent public, de l’institutionnel. Mais avant même l’annonce des tractations avec General Electric, les salariés de l’activité Transport d’Alstom étaient déjà inquiets suite à la mise en bourse de 30 % des actions de la division Transport d’Alstom.

-- lundi, 28 avril 2014 --
Tirelire

Tout son poids dans la balance… François Hollande ne sait plus comment convaincre l’opinion de croire en une baisse du chômage. Aussi a-t-il, la semaine dernière, conditionné sa candidature à un second mandat à un recul du chômage. C’est dire s’il a lui-même assez peu confiance dans la réussite de son « pacte de responsabilité » et dans les mesures d’austérité annoncées par Manuel Valls.

-- mardi, 22 avril 2014 --
Par le prisme du Medef

Le discours de politique générale de Manuel Valls, puis les rencontres avec les syndicats de salariés et le patronat montrent qu’un virage est pris dans la politique économique et sociale de la France avec une série de réformes structurelles qui mettent en cause le pacte républicain issu des grandes conquêtes sociales. En faisant de la baisse du « coût du travail » une priorité, le gouvernement accède à de vieilles revendications patronales sans jamais apporter la preuve que le coût du travail handicape réellement le développement des entreprises.

-- lundi, 14 avril 2014 --
Courbe à la baisse

Que peut-on attendre d’essentiel du discours de politique générale que le nouveau Premier ministre s’apprête à prononcer ce mardi ? Le plus important n’a-t-il pas été finalement dit depuis que François Hollande a passé un pacte avec le Medef ? La feuille de route de ce gouvernement qu’on nous présente à l’envi comme un commando resserré, prêt au combat, n’a pas varié, si ce n’est des détails de communication.

-- lundi, 07 avril 2014 --
Plan B

La sanction prévisible des élections municipales et en particulier le très fort taux d’abstention ne saurait glisser comme gouttes d’eau sur les plumes d’un canard. Le gouvernement s’est raccroché aux branches pour sauver les meubles entre les deux tours en jurant avoir entendu le message, mais lequel ? François Hollande mesure-t-il que les espoirs qu’il a nourris durant sa campagne sont déçus ?

-- lundi, 31 mars 2014 --
Cadre écrasé

Les négociations sur la nouvelle convention d’assurance chômage se sont terminées samedi 22 mars sur un accord qui fait payer l’addition de la crise aux privés d’emploi, aux salariés intérimaires, aux intermittents du spectacle, mais aussi aux cadres. Certes, le texte prévoit notamment dès le 1er juillet un système de " droits rechargeables ", mais, in fine, cette nouvelle convention prévoit 400 millions d'euros d'économies, autant d'efforts demandés aux demandeurs d'emploi indemnisés car le patronat a obtenu que les cotisations des entreprises restent inchangées.

-- lundi, 24 mars 2014 --
Argent cadeau

« C'est en allégeant les charges sur les bas salaires qu'on crée le plus d'emplois. Est-ce une raison suffisante pour n'alléger que les bas salaires ? Je ne le pense pas », a expliqué M. Sapin sur Europe 1 jeudi 13 mars. Et ça tombe bien pour le ministre du Travail puisque, la veille, le numéro deux du Medef, Jean-François Pilliard, était monté au créneau dans Les Echos pour défendre l'option d'allègements portant également sur les hauts salaires.

-- lundi, 17 mars 2014 --
Jeux argent...

L’annonce ce week-end de la fusion SFR-Bouygues va une fois encore rebattre les cartes dans le secteur de la téléphonie mobile que se partagent quatre acteurs : Orange avec 27 millions de clients, SFR avec 21 millions, Bouygues Telecom avec 11 millions et Free avec 7,4 millions. L’accord porte sur 15.000 antennes et un portefeuille de fréquences, dont une partie pour la 4G, et est conditionné au fait que Bouygues acquière SFR, mis en vente par la maison mère Vivendi.

-- lundi, 10 mars 2014 --
Désaccord

C’est une bien curieuse forme de dialogue social qui est à l’œuvre depuis quelques temps et qui donne le sentiment que les syndicats sont utilisés dans un théâtre d’ombres où la pièce est écrite à quatre mains entre François Hollande et Pierre Gattaz.  Le président de la République signe son « deal » avec le patron des patrons et l’on siffle les syndicats pour leur intimer l’ordre de se rencontrer, de prendre acte d’un transfert de 30 milliards d’euros de cotisations famille sur la fiscalité et d’entériner les économies à réaliser.

-- lundi, 03 mars 2014 --
Patron stress

Maintes fois dans les lignes de cette lettre électronique nous avons évoqué les risques psychosociaux qui nous gâchent la vie au travail, mais pas seulement. Ces tensions si fortes qu’elles conduisent certains à commettre l’irréparable du seul fait d’un management délétère.

-- lundi, 24 février 2014 --
Cadres mains tendues

L’accolade, le « hug » entre François Hollande et Carlos Diaz, le leader des Pigeons, est bien plus que de la « com » mal maîtrisée ou de l’improvisation. Certes le jeune patron qui s’était fait connaître en appelant les patrons à la désobéissance fiscale il y a quelques mois, a mis publiquement le chef de l’Etat au défi de donner des "preuves d'amour" aux entrepreneurs.

-- lundi, 17 février 2014 --
Une journée de mobilisation qui en appelle d’autres

Il y a plusieurs lectures possibles d’une journée d’action et de manifestations. On peut se borner, comme le font la plupart des medias, à compter les manifestants et à proclamer l’échec ou l’essoufflement du mouvement social à l’aune du nombre de trains qui roulent. Au risque de sous-estimer et de passer à côté d’une journée comme celle à laquelle la CGT avait appelé le 6 février.

-- lundi, 10 février 2014 --
Doigts croisés

Il se raconte (mais on dit tant de choses) que se croisant sous les lambris de la République, le patron des patrons et le ministre du Travail auraient eu récemment cet échange courtois et amusé. Michel Sapin avisant le pin’s couleur moutarde de Pierre Gattaz au revers impeccable de son costume lui aurait demandé si le million d’emplois écrit en lettres bleues était un engagement. A quoi, finaud et roublard, le président du Medef aurait répondu : « non c’est un pin’s ». Vraie ou pas, cette histoire a le mérite d’être plausible, tant il est vrai que la baudruche n’a pas tardé à se dégonfler.

-- lundi, 03 février 2014 --
L'extrême droite ça se combat

C’est un événement inhabituel qui va se dérouler durant toute la journée de mercredi 29 janvier et dans la soirée. En effet, la CGT, la FSU et Solidaires, ainsi que l’Unef, l’UNL et la FIDL vont lancer une campagne commune pour combattre les idées d’extrême droite. Et ils sont décidés de le faire en jouant leur rôle d’organisations syndicales, estimant que l’extrême droite prospère sur le terrain de la désespérance sociale et des promesses non tenues.

-- lundi, 27 janvier 2014 --
Face au « Pacte », prenons nos responsabilités

Depuis que François Hollande a adressé ses voeux au Français le 31 décembre, plus un commentateur n’ose douter du virage pris par l’exécutif et ces jours derniers, la question débattue sur les plateaux et dans les journaux étaient tantôt de savoir quelle dose de libéralisme économique entre dans la pensée sociale démocrate présidentielle ou encore de comparer la ligne hollandiste de celle suivie naguère par Gerhard Schröder outre-Rhin.

-- lundi, 20 janvier 2014 --
cadre crise courbe

S’il est coutume en début d’année de regarder un peu dans le rétro, il est aussi de bonne guerre de se livrer, pour les uns à l’exercice des promesses pour l’année nouvelle et pour les autres, à l’art délicat de la prévision. Pour ce qui est des promesses et des bonnes résolutions, de nombreux éditorialistes ont pris note du tournant libéral présidentiel.

-- lundi, 13 janvier 2014 --
Des vœux indexés sur les rêves du Medef

Dans le difficile et très convenu exercice des vœux, le discours présidentiel aux F­­rançais du 31 décembre aura fait au moins quelques heureux avec la proposition aux entreprises d’un « pacte de responsabilité ». En effet, les amis de Pierre Gattaz s’en sont réjouis dès le lendemain, une fois digérés les indices ultimes du CAC 40 de l’an passé.

-- lundi, 06 janvier 2014 --
L’aversion de la courbe

Sans attendre, l’agenda social 2014 va se charger de nouveaux rendez-vous. Ce sera notamment le cas mi janvier avec l’ouverture des négociations sur l’assurance chômage sur lesquelles planent bien entendu les derniers chiffres du chômage qui ont plus que jamais fait couler beaucoup d’encre. Non qu’ils soient les plus mauvais, mais parce que l’exécutif claironne sur tous les tons qu’il veut faire de l’inversion de la courbe du chômage le marqueur du quinquennat.

-- lundi, 30 décembre 2013 --
Tempête EADS

L’annonce la semaine passée d’une restructuration du groupe EADS et de milliers de suppressions d’emplois est un séisme de plus et pas simplement une réplique du grand tremblement de terre qui secoue nos pays. Car bien plus que les salariés EADS, on estime que 3000 emplois dans la sous-traitance en Midi Pyrénées pourraient disparaître. Cette fois, il s’agit d’un groupe en pleine forme, un des plus gros acteurs mondiaux dont la France détient encore des parts bien que désormais l’actionnariat du groupe soit beaucoup plus indépendant des états.

-- lundi, 16 décembre 2013 --