Menu

Billets de la semaine

Un billet éditorial est publié chaque semaine dans la Lettre. Abonnez-vous pour le recevoir directement dans sur votre mail tous les lundis.

La lettre .info

Hollande - Valls

Le gouvernement est bien à la peine face aux conflits sociaux d’une part et aux revendications patronales d’autre part. Et dans l’adversité, faute de solutions crédibles, il a choisi une posture bien classique. Rester droit dans ses bottes, gagner du temps, isoler les catégories, les professions, promettre des revoyures et des mises à plat, sans céder ni feindre de reculer.

-- lundi, 23 juin 2014 --
Pour l’assurance chômage, ça urge de se mobiliser

[RDV le mercredi 18 juin à 9h] La bataille contre la convention d’assurance chômage est en train de prendre de l’ampleur et le tempo s’accélère. En annonçant la semaine dernière son intention de se porter aussi sur le terrain juridique, la CGT entend ne laisser de côté aucun moyen pour combattre un accord négocié de manière déloyale et qui fait peser sur les salariés, les privés d’emploi les 800 millions d’euros d’économies. La CGT a donc porté plainte contre les signataires de cet accord pour négociation déloyale.

-- lundi, 16 juin 2014 --
Dispute

On a assisté la semaine passée à des passes d’armes entre les promoteurs et les partisans du Pacte de responsabilité qui nous disent quelque chose du guêpier dans lequel François Hollande nous a fourrés. Sentant l’exécutif hésiter sur les mesures à prendre pour réaliser une saignée de 50 milliards dans les dépenses publiques, Pierre Gattaz et son lieutenant, Geoffroy Roux de Bézieux ont clairement menacé : « il ne faudrait pas qu’à force de réduire le pacte de responsabilité, le gouvernement nous pousse à en sortir ».

-- mardi, 10 juin 2014 --
Cadre papiers

Voilà que le ministre du Travail se met à exaucer des vieux rêves datant au moins de Gattaz (père) et sans doute même de ses prédécesseurs au CNPF. François Rebsamen s'est dit prêt à «suspendre pendant trois ans» les seuils créant des obligations particulières aux entreprises, comme par exemple la création d'un comité d'entreprise à partir de 50 salariés, pour favoriser la création d'emplois.

-- lundi, 02 juin 2014 --
Route

Une étude publiée la semaine passée alors que l’Ugict-CGT tenait son 17ème congrès à Dijon montre à quel point nos débats sont de pleine actualité. En effet une enquête Edenred-Ipsos menée en ligne en janvier auprès de 8.800 salariés européens de huit pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Portugal, Suède et Grande-Bretagne) nous apprend que 67% des salariés européens disent être sollicités par leur travail en dehors des heures de bureau et pointent un brouillage accru de la ligne séparant vie privée et vie professionnelle.

-- lundi, 26 mai 2014 --
Qualifiés, syndiqués, et en congrès

Mardi 20 mai quelque 500 syndicalistes CGT Ingénieurs Cadres, Techniciens et Agents de maîtrise vont ouvrir les 4 jours du 17ème Congrès de l’Ugict-CGT à Dijon. Un congrès qui, tout en marquant un demi siècle de syndicalisme spécifique dans la CGT, entend justement mettre en débat partout la question du déploiement de notre syndicalisme CGT parmi ces catégories de salariés qualifiés et en responsabilités, notamment parmi les jeunes diplômés.

-- lundi, 19 mai 2014 --
Echecs-salaire

Oups… non… Il est au contraire fort payé et connaissant sa propre valeur, se tenant en très haute estime, le grand prêcheur de l’austérité salariale, du Smic au rabais n’a pas hésité à s’accorder 29 petits pourcents d’augmentation entre 2012 et 2013. Cette véritable ascèse a été révélée par le Canard Enchainé. La rigueur monacale du dirigeant de Radiall ne pouvait évidemment pas passer inaperçue.

-- lundi, 12 mai 2014 --
Train argent

Quoi de meilleur qu’un plateau d’économistes  pour assurer le service après-vente des plans les plus douteux, des coups les plus tordus, des mesures les plus antisociales ? On ne parle pas ici des « économistes atterrés », hélas trop peu nombreux qui s’époumonent à expliquer que le coût du capital nous envoie dans le mur bien plus sûrement que le « coût du travail ».

-- lundi, 05 mai 2014 --
Train

L'annonce en fin de semaine dernière de négociations de l’américain General Electric pour racheter un bout d'Alstom -et non des moindres !- a occupé bien des commentateurs. Il faut dire qu’Alstom est un fleuron de l’industrie française, dont les clients sont essentiellement financés par de l’argent public, de l’institutionnel. Mais avant même l’annonce des tractations avec General Electric, les salariés de l’activité Transport d’Alstom étaient déjà inquiets suite à la mise en bourse de 30 % des actions de la division Transport d’Alstom.

-- lundi, 28 avril 2014 --
Tirelire

Tout son poids dans la balance… François Hollande ne sait plus comment convaincre l’opinion de croire en une baisse du chômage. Aussi a-t-il, la semaine dernière, conditionné sa candidature à un second mandat à un recul du chômage. C’est dire s’il a lui-même assez peu confiance dans la réussite de son « pacte de responsabilité » et dans les mesures d’austérité annoncées par Manuel Valls.

-- mardi, 22 avril 2014 --
Par le prisme du Medef

Le discours de politique générale de Manuel Valls, puis les rencontres avec les syndicats de salariés et le patronat montrent qu’un virage est pris dans la politique économique et sociale de la France avec une série de réformes structurelles qui mettent en cause le pacte républicain issu des grandes conquêtes sociales. En faisant de la baisse du « coût du travail » une priorité, le gouvernement accède à de vieilles revendications patronales sans jamais apporter la preuve que le coût du travail handicape réellement le développement des entreprises.

-- lundi, 14 avril 2014 --
Courbe à la baisse

Que peut-on attendre d’essentiel du discours de politique générale que le nouveau Premier ministre s’apprête à prononcer ce mardi ? Le plus important n’a-t-il pas été finalement dit depuis que François Hollande a passé un pacte avec le Medef ? La feuille de route de ce gouvernement qu’on nous présente à l’envi comme un commando resserré, prêt au combat, n’a pas varié, si ce n’est des détails de communication.

-- lundi, 07 avril 2014 --
Plan B

La sanction prévisible des élections municipales et en particulier le très fort taux d’abstention ne saurait glisser comme gouttes d’eau sur les plumes d’un canard. Le gouvernement s’est raccroché aux branches pour sauver les meubles entre les deux tours en jurant avoir entendu le message, mais lequel ? François Hollande mesure-t-il que les espoirs qu’il a nourris durant sa campagne sont déçus ?

-- lundi, 31 mars 2014 --
Cadre écrasé

Les négociations sur la nouvelle convention d’assurance chômage se sont terminées samedi 22 mars sur un accord qui fait payer l’addition de la crise aux privés d’emploi, aux salariés intérimaires, aux intermittents du spectacle, mais aussi aux cadres. Certes, le texte prévoit notamment dès le 1er juillet un système de " droits rechargeables ", mais, in fine, cette nouvelle convention prévoit 400 millions d'euros d'économies, autant d'efforts demandés aux demandeurs d'emploi indemnisés car le patronat a obtenu que les cotisations des entreprises restent inchangées.

-- lundi, 24 mars 2014 --
Argent cadeau

« C'est en allégeant les charges sur les bas salaires qu'on crée le plus d'emplois. Est-ce une raison suffisante pour n'alléger que les bas salaires ? Je ne le pense pas », a expliqué M. Sapin sur Europe 1 jeudi 13 mars. Et ça tombe bien pour le ministre du Travail puisque, la veille, le numéro deux du Medef, Jean-François Pilliard, était monté au créneau dans Les Echos pour défendre l'option d'allègements portant également sur les hauts salaires.

-- lundi, 17 mars 2014 --
Jeux argent...

L’annonce ce week-end de la fusion SFR-Bouygues va une fois encore rebattre les cartes dans le secteur de la téléphonie mobile que se partagent quatre acteurs : Orange avec 27 millions de clients, SFR avec 21 millions, Bouygues Telecom avec 11 millions et Free avec 7,4 millions. L’accord porte sur 15.000 antennes et un portefeuille de fréquences, dont une partie pour la 4G, et est conditionné au fait que Bouygues acquière SFR, mis en vente par la maison mère Vivendi.

-- lundi, 10 mars 2014 --
Désaccord

C’est une bien curieuse forme de dialogue social qui est à l’œuvre depuis quelques temps et qui donne le sentiment que les syndicats sont utilisés dans un théâtre d’ombres où la pièce est écrite à quatre mains entre François Hollande et Pierre Gattaz.  Le président de la République signe son « deal » avec le patron des patrons et l’on siffle les syndicats pour leur intimer l’ordre de se rencontrer, de prendre acte d’un transfert de 30 milliards d’euros de cotisations famille sur la fiscalité et d’entériner les économies à réaliser.

-- lundi, 03 mars 2014 --
Patron stress

Maintes fois dans les lignes de cette lettre électronique nous avons évoqué les risques psychosociaux qui nous gâchent la vie au travail, mais pas seulement. Ces tensions si fortes qu’elles conduisent certains à commettre l’irréparable du seul fait d’un management délétère.

-- lundi, 24 février 2014 --
Cadres mains tendues

L’accolade, le « hug » entre François Hollande et Carlos Diaz, le leader des Pigeons, est bien plus que de la « com » mal maîtrisée ou de l’improvisation. Certes le jeune patron qui s’était fait connaître en appelant les patrons à la désobéissance fiscale il y a quelques mois, a mis publiquement le chef de l’Etat au défi de donner des "preuves d'amour" aux entrepreneurs.

-- lundi, 17 février 2014 --
Une journée de mobilisation qui en appelle d’autres

Il y a plusieurs lectures possibles d’une journée d’action et de manifestations. On peut se borner, comme le font la plupart des medias, à compter les manifestants et à proclamer l’échec ou l’essoufflement du mouvement social à l’aune du nombre de trains qui roulent. Au risque de sous-estimer et de passer à côté d’une journée comme celle à laquelle la CGT avait appelé le 6 février.

-- lundi, 10 février 2014 --