Menu

Qu'est-ce qu'un cadre ?

Qu'est-ce qu'un cadre ?

Différents organismes ont proposé des définitions du cadre. Certaines considèrent uniquement le niveau d'études, d'autres y intègrent l'expérience professionnelle.

jeudi, 28 octobre 2004 | Décryptages
Imprimer

La lettre .info

Eurocadres, quant à lui, se réfère à la définition proposée par le Bureau international du travail (BIT), en 1988.
Eurocadres se réfère à la définition des cadres utilisée par la Classification internationale type des professions (CITP), établie en 1988 par le Bureau international du travail (BIT). L'office statistique de l'Union européenne (Eurostat) utilise une variante européenne appelée CITP 88
Parmi les 10 grands groupes de la CITP 88, les cadres sont inclus dans le grand groupe 1 : membres de l'exécutif et des corps législatifs, cadres supérieurs de l'administration publique, dirigeants et cadres supérieurs d'entreprise et dans le grand groupe 2 : professions intellectuelles et scientifiques.

Selon la classification ISCED (Classification internationale type de l'Éducation) de l'Unesco nous devons également considérer que leur niveau de compétence relève des catégories 6 et 7 de l'ISCED, qui correspondent à un enseignement à l'âge de 17 ou 18 ans, qui s'étend sur trois ou quatre années, voire davantage, et ouvre accès à un grade universitaire ou à un grade universitaire supérieur, ou à un diplôme équivalent. Ce niveau de compétence peut également être obtenu par expérience professionnelle.

Ces approches statistiques des cadres correspondent à la définition du Recueil de principes et de bonnes pratiques pour les conditions d'emploi et de travail des travailleurs intellectuels adopté par le conseil d'administration du BIT (suite à une conférence tripartite tenue en 1977) : Toute personne qui a terminé un enseignement et une formation professionnelle de niveau supérieur ou qui possède une expérience reconnue équivalente, dans un domaine scientifique, technique ou administratif.

Toute personne qui exerce, en qualité de salarié, des fonctions à caractère intellectuel prédominant, comportant l'application à un haut degré des facultés de jugement et d'initiative et impliquant un niveau relativement élevé de responsabilité.
Cette notion englobe également toute personne répondant aux deux caractéristiques ci-dessus qui détient, par délégation de l'employeur et sous son autorité, la responsabilité de prévoir, de diriger, contrôler et coordonner les activités d'une partie d'une entreprise ou d'une organisation, avec le pouvoir de commandement correspondant, à l'exclusion des cadres dirigeants ayant une large délégation de l'employeur.