Menu

Un collectif "santé" au travail pour l'UGICT

En route pour la santé !

mardi, 22 mai 2012 | Décryptages
Imprimer

La lettre .info

Contrat individuels d’objectifs, pression, évaluation, stress, productivité, résultats rythment la vie au travail des Ingénieurs Cadres Techniciens et Agents de Maîtrise.

Restriction de l’autonomie, exercice de responsabilité sans marge de manœuvre, contenu professionnel malmené, éthique et déontologie professionnelles non respectées ou dévoyées…Quelle conception du management ?

Comment refonder une légitimité sociale de l’encadrement ? En référence au statut du travail salarié et à la sécurité sociale professionnelle de la CGT, n’avons nous pas à agir pour responsabiliser les entreprises en revendiquant une réforme des cotisations sociales permettant de tenir compte de leur gestion de l’emploi et des conditions de travail ?

Sur les modes d’organisation du travail à l’entreprise: n’avons nous pas à revendiquer une négociation des objectifs et des moyens de travail intégrant la dimension individuelle et collective ? N’avons nous pas dans cette optique à revisiter le statut des réunions professionnelle à l’entreprise ?

L’accord européen sur le stress signé le 8 octobre entre la CES et L’UNICE (patronat européen) devrait faire l’objet de négociation nationale à partir de son contenu qui constitue un plancher. Ce texte pourrait donc représenter un atout pour conquérir de nouveaux droits à l’appui des mobilisations .

Par la mise en place de son collectif dénommé « santé au travail », l’UGICT entend s’inscrire dans une perspective d’épanouissement humain au travail.

C’est en engageant un vaste travail alliant construction de propositions revendicatives rassembleuses sur le thème de la santé au travail, et l’adhésion dans le cadre de sa campagne de renforcement, que l’UGICT entend construire avec l’encadrement et les professions techniciennes de réelles perspectives alternatives au vécu actuel.