Menu

Futur - Engagements présents

Options 633 janvier 18


Transition écologique: les deux pieds dedans
Ils sont jeunes, diplômés et engagés pour l’environnement.
La bonne nouvelle c’est que c’est leur ministère. La mauvaise, c’est que la transition écologique s’y heurte à une lourde
et asphyxiante empreinte carbone : celle d’un management
par les coûts. Engagés et organisés au sein de la Cgt, ces jeunes fonctionnaires se déclarent « atouts et garants de la transition écologique ».


Numérique: un immatériel très industriel
Derrière la virtualité du Web, il y a du matériel, des réseaux
et des « data centers » grands consommateurs d’énergie. Une chaîne peu visible qui masque des défis industriels et environnementaux. Bref, il s’agit bien d’une industrie – presque – comme les autres. Comme les autres, elle subit des phénomènes
de désindustrialisation, sans que les pouvoirs publics s’en inquiètent. C’est dire que les défis d’avenir ne relèvent en aucune façon
d’une modernité qui serait hors sol, mais d’une approche globale des industries et de l’emploi. Numérique, certes. Mais pas que...


Jeunes: engagements (dés)organisés...
Les formes d’engagement de la jeunesse sont clairement
en décalage vis-à-vis des modes traditionnels d’organisation.
La précarité des situations au travail, le rôle déterminant
des nouvelles technologies dans cette précarisation
y sont pour beaucoup. Mais pas que... Table ronde avec
Christophe Degryse, chercheur à l’Institut syndical européen ; Anne-Laure Guy, membre du collectif jeunes diplômés à l’Ugict-Cgt, déléguée du personnel ; Arthur Hay, secrétaire général du syndicat Cgt des coursiers à vélo de la Gironde ; Pierre Tartakowsky, Options.

lundi, 29 janvier 2018 | Options
Imprimer

La lettre .info

 

Options est gratuitement mis à disposition 3 mois après la sortie de chaque numéro.
Retrouvez toutes les archives dans le kiosque syndical et participatif sur Syndicoop.fr/kiosque →