Menu

Point sur les Emplois d'avenir

Point sur les Emplois d'avenir

La loi du 26 octobre 2012 “portant création des emplois d’avenir” prévoit la création d’un dispositif visant à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes les plus en difficulté.

mardi, 20 novembre 2012 | Fiches juridiques d'Options et dans Options numéro 581à lire en ligne ici
Imprimer

La lettre .info

Ce dispositif vise à favoriser l’insertion profes- sionnelle des jeunes les plus en difficulté (1).

Il concerne principalement :
• les employeurs du secteur non marchand (asso- ciations, collectivités territoriales, personnes morales de droit public à l’exception de l’Etat...);
• les jeunes de seize à vingt-cinq ans, sans emploi (depuis au moins six mois), peu (Cap-Bep) ou pas qualifiés, résidant notamment dans les Zus (zones urbaines sensibles) ou les Zrr (zones de revitalisation rurale) ;
• des activités d’utilité sociale ou environnementale ou ayant un fort potentiel de création d’emplois.

Ce dispositif s’appuie sur le régime du Cui (contrat unique d’insertion), sous la forme d’un Cdi ou d’un Cdd (d’une durée de trente-six mois), à temps plein (au minimum à mi-temps en cas de temps partiel).

Les jeunes doivent bénéficier d’une formation permettant l’acquisition de compétences de base et de compétences transférables pour accéder à un niveau de qualification supérieur. La formation a lieu pendant le temps de travail. Ces compétences acquises font l’objet d’une attesta- tion de formation, d’expérience professionnelle ou d’une Vae.

L’employeur reçoit une aide à l’insertion profes- sionnelle, d’un montant égal à 75 % du smic dans le secteur non marchand.

Le dispositif s’applique depuis le 1er novem- bre 2012. L’objectif est de cent cinquante mille contrats à la fin 2014.

Voir nos analyses dans le dossier Jeunes diplômés