Menu

Cadres Infos 714

Cadres Infos 714

Edito S'emparer de la révolution numérique Lire l'édito →

Rencontres d'Options
Le numérique, l'entreprise et le travail. Quels impacts ? Quelles perspectives ? Lire l'article →

Droits des stagiaires, encore un effort Lire l'article →

APEC Une incarnation du statut cadre Lire l'article →

Télécharger Cadres Infos 714 en .pdf

vendredi, 30 janvier 2015 | Cadres Infos numéro 714à télécharger ici en .pdf
Imprimer

La lettre .info

S’emparer de la révolution numérique

 

La nouveauté de la révolution du numérique à travers l’explosion des outils numériques, l’entreprise digitale, voire l’usine 4.0 réside dans l’interaction entre les transformations de l’organisation du travail, des process d’industrialisation, des rapports entre l’individu et le collectif, dans son impact sur les formes et le niveau d’emploi, le statut des salariés et l’exercice de la démocratie sociale. Cette révolution préfigure un changement de société, voire de civilisation, qui se joue d’abord, en grande partie, au travail.

Face à ces mutations de grande ampleur, nous voulons multiplier les interventions des salariés, de leurs organisations syndicales pour agir en amont des changements de production et faire en sorte que l’humain, le social se conjuguent avec une dynamique économique.

Cette perspective impose trois grands axes d’intervention syndicale.

Comment faire en sorte que cette économie numérisée ne se résume pas à une captation de la valeur ajoutée par certains secteurs, voire des niches de haute technologie, ou des niches financières sans contribuer pour autant à la création productive et sans contribuer au renouvellement et à l’entretien de ces infrastructures ?

Comment faire en sorte que l’on rémunère le travail à sa juste valeur ? Car l’intensification du travail, les nouvelles formes d’emplois atypiques générées par le numérique et le développement du travail gratuit autour du savoir collaboratif posent la question du paiement de la qualification.

Comment intervenir sur les formes atypiques de travail où les travailleurs n’ont plus ou très peu de garanties collectives ? Comment intervenir sur les nouvelles conditions de travail pour des droits effectifs de prise de paroles et d’intervention dans les entreprises, pour le rôle contributif et une nouvelle conception du management dans les entreprises ?

Toutes ces questions font échos à nos débats.

Marie-José Kotlicki
Secrétaire générale de l’Ugict-CGT