Menu

Consultation des agents de catégories B : Pour un syndicalisme efficace et concret

 Consultation des agents de catégories B : Pour un syndicalisme efficace et concret

À quelques semaines des élections professionnelles de la fonction publique, la consultation réalisée par l’Ofict équipement et environnement, mi 2013, laisse apparaître des éléments révélateurs quant à l’approche des agents envers les syndicats et la nature de leurs revendications. Un outil syndical précieux d’autant que la CGT bénéficie d’une image positive.

jeudi, 30 octobre 2014 | Cadres Infos numéro 711à télécharger ici en .pdf
Imprimer

La lettre .info

Cette consultation, qui s’est déroulée au cours du deuxième semestre 2013, a recueilli une bonne audience avec plus de 1500 réponses.  Il ressort de l’analyse que les agents de catégorie B affichent de sérieuses qualifications : diplômes, expérience professionnelle, niveau des tâches effectuées et autonomie dans le travail.

 

Qu’attendent-ils des organisations syndicales ?

Dans le contexte actuel de bouleversement des services et de restructuration de l’architecture statutaire (Nouvel espace statutaire: NES), nombreux sont ceux qui reviennent sur le manque de reconnaissance de la part de l’administration. Il se conjugue sur plusieurs dimensions, dont le manque de reconnaissance du travail et l’inégalité de traitement avec des conséquences sur le déroulement de carrière, etc. Nombreux aussi sont ceux qui souhaitent avoir accès à la catégorie A avec pour raison l’augmentation de salaire, mais aussi l’exercice de nouvelles responsabilités, preuve de leur motivation.

Cependant, les vécus au travail exprimés interdisent toute généralisation : entre satisfaction au travail (7 sur 10 trouvent le travail intéressant et très intéressant) et désenchantement (1/3 trouve l’ambiance de travail mauvaise ou très mauvaise), l’éventail est largement ouvert. Les agents identifient clairement les mécanismes destructeurs des collectifs de travail, entraînés par le
« new public management ».

Les réponses mettent en lumière la mise en concurrence entre les agents et même les services qui mine la confiance, provoque l’incompréhension, voire l’isolement des agents. Une situation qui favorise l’individualisme, l’individualisation et le corporatisme. Le manque croissant de moyens fait aussi l’unanimité.

Qu’attendent les agents des organisations syndicales ?
Parmi les agents ayant répondu, 19 % déclarent être syndiqués à la CGT. Prés de 27 % des non-syndiqués ne seraient pas opposés à s’engager dans un syndicat. Les réponses montrent le besoin d’un
« syndicalisme efficace et concret » et la CGT apparaît appréciée pour sa pugnacité et sa capacité à créer un lien solidaire et informer les salariés.

 

Des revendications communes

Des thèmes de revendications prioritaires se dégagent clairement. Sept sur dix des agents ayant répondu revendiquent une augmentation du point d’indice et une revalorisation des grilles indiciaires. Ils se prononcent aussi pour la mobilité choisie. Ils souhaitent la reconnaissance de leur investissement dans le travail ainsi que de sa qualité et veulent peser sur les décisions stratégiques.

L’ensemble de ces axes revendicatifs constitue une base collective syndicale qui dépasse largement la catégorie B.

 

**

Plusieurs graphiques sont disponibles dans Cadres Infos 711 en .pdf ici

Pour plus d'infos, voir le site de l'OFICT Equipement Environnement sur Reference-Syndicale.fr| 1ère plateforme de sites pour les syndicats