MENU

Deux mois pour sauver nos retraites

Imprimer
Deux mois pour sauver nos retraites

Les négociations AGIRC-ARRCO ont commencé le 17 février dernier. La délégation CGT a été la seule à formuler des propositions claires et précises  permettant de répondre aux besoins de financement de l’AGIRC et de l’ARRCO sans remettre en cause le niveau des pensions. Pour créer un rapport de force, en appui aux tracts et à la pétition confédérale, l’Ugict-CGT a organisé un séminaire, mis à disposition plusieurs tracts, une affiche, un site de campagne et des fiches de formation pour les militants. Des rassemblements ont été organisés avec l’URIF lors des deux dernières séances de négociation.

La lettre hebdo

Une intervention syndicale qui a payé. Ce travail a mis en difficulté le patronat qui voulait faire passer en catimini la fusion de l’AGIRC et de l’ARRCO et les baisses de prestations pour les futurs retraités. Nous avons démontré que des solutions immédiates et soutenables de financement existaient : l’augmentation du taux de cotisation (au-dessus du plafond de la sécurité sociale) et l’égalité salariale F/H. Nous avons réussi à créer un front de l’ensemble des organisations syndicales contre les reculs proposés par le Medef. Le texte présenté lors de la dernière séance de négociation le 22 juin par le Medef, prévoyait un abattement pour les pensions liquidées avant 65 ans (30 % à 62 ans, 20 % à 63 ans et 10 % à 64 ans), la baisse des pensions de réversion pour les veuves ou veufs et la baisse de la valeur du point. Cette dernière disposition, en remettant en cause le montant des pensions acquises, ferait basculer vers un régime à cotisations définies. Système dans lequel le montant des pensions sert de variable d’ajustement à la baisse, car le montant des cotisations ne peut être augmenté. Les retraités sont également mis à contribution avec un nouveau gel des pensions, dont le montant ne suivra plus l’inflation.

 

Le statut cadre en ligne de mire

Enfin, le Medef poursuit toujours son objectif de fusion de l’AGIRC et de l’ARRCO. Pas d’économie à en attendre, mais par contre la remise en cause du statut cadre, déterminé dans les conventions collectives par l’affiliation à l’Agirc. L’objectif ? Amplifier le mouvement de déclassement et de déqualification, casser toute forme de statut collectif et individualiser encore un peu plus les carrières des cadres. Ces dispositions entraîneraient une baisse massive du niveau des pensions et pousseraient les cadres vers la capitalisation. Après avoir tenté en vain de supprimer en 2010 l’APEC et ses missions de service public sur l’emploi des cadres, le patronat vise ce nouveau marché qui peut être très lucratif pour lui au détriment de la solidarité entre les salarié-e-s.

 

Une nouvelle bataille est engagée en prévision de la séance du 16 octobre

En réussissant, en juin dernier, à empêcher une signature de l’accord régressif porté par le Medef et à gagner une nouvelle séance de négociation le 16 octobre prochain, nous avons obtenu provisoirement la mise en échec de la stratégie du Medef. Sauf que, sans mobilisation massive des salarié-e-s et en particulier des cadres, le risque est grand que le Medef parvienne à imposer ces reculs par accord ou par décision gouvernementale en cas d’échec de la négociation. Ces reculs seront ensuite utilisés pour tirer vers le bas le régime général et les régimes particuliers.
Pour gagner : informer et mobiliser dans la dernière ligne droite
Nous ne pouvons pas laisser notre délégation négocier à froid ! Or, les ICT ne sont pas au courant de ces menaces. C’est tout l’enjeu qui nous sépare de la séance de négociation du 16 octobre. Informer en grand et mobiliser. L’Ugict-CGT va développer sa campagne pour mettre la question des retraites au cœur de la rentrée sociale et amplifier la signature de la pétition confédérale AGIRC-ARRCO.

Sauver l’AGIRC et l’ARRCO c’est économiquement possible, socialement utile et solidairement nécessaire 


Agenda de mobilisation

  • Multiplier les initiatives durant l’été. Nous valoriserons ces initiatives sur le site Ugict, les réseaux sociaux et la lettre électronique, merci de nous faire remonter une photo et un petit texte de présentation à : communication[à]ugict.cgt.fr. 
  • Conférence de presse le 9 septembre sur l’AGIRC-ARRCO : surveillez votre messagerie électronique !
  • Organisation le 10 septembre d’une journée de déploiement « Tous sur le pont pour l’AGIRC- ARRCO » pour informer les salariés et faire signer la pétition. Merci de remonter vos initiatives (heure et lieu de rendez-vous) à : communication[à]ugict.cgt.fr. 
  •  Récolter 5 000 signatures à l’occasion de la fête de L’Humanité 11-12-13 septembre, sur le stand de l’Ugict. Inscrivez-vous pour tenir le stand de l’Ugict.
  •  Séminaire AGIRC le 16 septembre de 14h à 17h salle du CCN à Montreuil, un temps de mobilisation des militants. Le programme et le formulaire d’inscription sont en ligne.
  • Réservez d’ores-et-déjà la date du 16 octobre pour en faire un temps de mobilisation. Tous les outils de campagne (tract, pétition...) sont en ligne

 

Séminaire Ugict - Temps fort de mobilisation

Mercredi 16 septembre 2015 de 14h à 17h, salle du CCN à Montreuil
Inscription en ligne

Un mois, jour pour jour, avant la séance de négociation AGIRC-ARRCO, cette réunion sera l’occasion de faire le point sur :
  • les négociations ;
  • le projet d’accord présenté par le Medef en juin ;
  • les propositions de la CGT ;
  • les outils de mobilisation.
     
Alors que le Medef veut imposer la retraite à 65 ans, il y a urgence à informer et mobiliser en masse les salariés. Les outils mis à disposition par la CGT et son Ugict et les initiatives de mobilisation seront également présentés.

Intervenant-e-s
  • Éric Aubin, dirigeant confédéral CGT, pilote de la délégation AGIRC-ARRCO
  • Marie-José Kotlicki, secrétaire générale de l’Ugict-CGT, membre de la délégation
  • Sylvie Durand, responsable du secteur retraite de l’Ugict-CGT, membre de la délégation
  • Jean-Pierre Floret - représentant de l’Union Confédérale des Retraités (UCR-CGT)
  • Un-e représentant-e de l’Union Régionale Ile-de-France (URIF-CGT)

Ouvert à tous
. Salle du CCN, complexe CGT, 263 rue de Paris, 93100 Montreuil.


Publié le jeudi, 27 août 2015 dans Cadres Infos numéro 720 à télécharger ici en .pdf

Accès militant Syndicoop.fr Nous demander un document Chercher dans les dossiers thématiques