Menu

Sondages cadres et techs : synthèse et infographies

Sondages cadres et techs : synthèse et infographies

Ces baromètres rendus publics lors du rassemblement ICT du 17 juin à La Défense, attestent une fois encore de la dégradation des conditions de travail des cadres et des professions techniciennes et intermédiaires.


jeudi, 27 août 2015 | Cadres Infos numéro 720 à télécharger ici en .pdf
Imprimer

La lettre .info

À l’instabilité des organisations de travail et des situations individuelles, s’ajoutent une charge de travail excessive et l’intrusion des outils numériques qui prolonge le lien de subordination hors travail en effaçant les frontières spatio-temporelles. La durée moyenne de travail réelle est évaluée à 44,6 heures hebdomadaires par les cadres et à 42,3 heures pour les professions techniciennes et intermédiaires.

C’est une aspiration forte à pouvoir disposer de la maîtrise de son temps de vie et de son cadre de travail qui s’exprime ici. Cette aspiration est encore plus forte pour les femmes. 
Autres éléments marquants des baromètres qui expliquent ce résultat : les conflits avec l’éthique professionnelle, la critique du management, et le manque de reconnaissance salariale qui est intimement lié à la reconnaissance des qualifications et des compétences. L’absence de revalorisation salariale conjuguée à l’effet de tassement des grilles et des niveaux de salaires  génère un sentiment justifié d’absence de reconnaissance professionnelle. 


Les trois priorités des cadres 

  1. Mon équilibre vie privée/vie professionnelle : 67 % (femmes 68,9 % vs hommes 65,6 %)
  2. Ma qualité de vie au travail : 51 % (femmes 57,9 % vs hommes 46,4 %)
  3. Mon salaire : 50 % (femmes 48,3 % vs hommes 51,5 %)


 

 

Les trois priorités des professions techniciennes et intermédiaires 

  1. Mon équilibre vie privée/vie professionnelle : 65,1 % (femmes 67,9 % vs hommes 62 %)
  2. Mon salaire : 53,3 % (femmes 51,4 % vs hommes 55,3 %)
  3. Ma qualité de vie au travail : 51,1 % (femmes 56 % vs hommes 45,6 %)