Menu

Chronique d’une immense casse sociale

Violence des riches

« La violence des riches » de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot.

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot continuent leur décryptage de la société et de leur terrain favori : la bourgeoisie.

vendredi, 04 octobre 2013 | Livres et documents
Imprimer

La lettre .info

Après « sociologie de la bourgeoisie », « les ghettos du Gotha » ou encore « Comment la bourgeoisie défend ses espaces », les deux sociologues publient cette fois un ouvrage sur la violence qui se « traduit par la pauvreté des uns et la richesse des autres ». Ils nous exposent la chronique d’une immense casse sociale et procèdent à une mise en perspective : « Il importe plus que jamais aujourd’hui, de dévoiler, de décrire et d’analyser les processus et les subtilités des montages acrobatiques pour renvoyer ces élites devant leur responsabilité de la crise financière actuelle ». Exemples à l’appui, en véritables archéologues de la société, ils exhument les rouages invisibles économiques et politiques de la fabrique des inégalités avec le gros avantage de coller dans l’actualité immédiate. Leur objectif est d’entreprendre une critique du « bourgeoisisme ». Tout est vrai reste en dépit de la précision des analyses, quelques points faibles et l’écueil du manichéisme toujours en embuscade.
Une lecture revigorante.

« La violence des riches » de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot. Editions Zones. 250 pages.17 euros.