Menu

Déconstruction du néo libéralisme

Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous

« Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous » Richard Wilkinson, Kate Pickett. Préface de Pascal Canfin. Editions les Petits Matins.

vendredi, 20 décembre 2013 | Livres et documents
Imprimer

La lettre .info

Difficile et fastidieux de chroniquer un livre de ce type. Travail de deux chercheurs, professeurs d’épidémiologie à l’Université de New York, l’ouvrage est une somme qui, à la manière de travaux de médecine, procède en affirmant « la politique est fondée sur des éléments probants, comme la médecine est fondée sur des éléments probants ».


Paru en 2009, en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, ce livre sérieux, scientifique, a inspiré les indignés d’Occupy Wall street en 2011-2012 et suscité l’ire des libéraux anglo-saxons, toujours persuadés que la richesse doit forcément ruisseler de la fortune légitime des plus entreprenants. Trivialement plus le gâteau est gros, plus les parts sont copieuses. Les moins nantis accommoderont les restes. A l’aide de multiples statistiques et diagrammes nos chercheurs, n’ont aucun mal à démontrer que le théorème est caduc. Les items se croisent : vie communautaire et relations sociale, santé physique et espérance de vie, performance d’éducation, mobilité sociale, écarts de revenus et obésité… Les réussites économiques peuvent être des échecs sociaux affirment-ils. Ils font aussi allusion à une grande enquête américaine de 2011 sur plus de 5 000 américains, 92 % d’entre plébiscitent, sans le savoir, le modèle… suédois.


Contrairement à ce qu’affirme l’idéologie libérale, la concurrence effrénée n’est pas la panacée à la créativité et ils démontrent qu’une société égalitaire favorise le développement économique et social. Les réussites économiques peuvent être des échecs sociaux. Un argumentaire plus que précieux.


Des preuves difficiles à mettre en cause admettra même le très sérieux The economist

« Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous » Richard Wilkinson, Kate Pickett. Préface de Pascal Canfin. Editions les Petits Matins. Octobre 2013 500 pages. 20 euros.