Menu

La crise qui vient, la nouvelle fracture territoriale

La crise qui vient, la nouvelle fracture territoriale

Dans ce livre Laurent Davezies, aborde la crise sous un angle peu habituel, celui des territoires. Il fait ainsi œuvre de géographe.

mercredi, 06 février 2013 | Livres et documents
Imprimer

La lettre .info

Il distingue, en simplifiant à l’extrême, une France productive marchande, constituée de grandes villes où vit 36 % de la population ; une France non productive, à l’Ouest d’une ligne Cherbourg-Nice ; une France marchande productive en difficulté, dans les bassins industriels déprimés et une France marchande non-productive, dans le Nord-est du pays et de territoires qui dépendent pour beaucoup de la solidarité nationale.

« Les questions économiques ne se développent hors sol […] et les territoires ne sont pas une dimension du réel, mais le réel, analyse-t-il et, l’aménagement du territoire n’est pas un enjeu d’appoint ». Dans une France en crise, tous les territoires ne sont pas égaux et le rôle de la politique et de la solidarité consiste à éviter que les déséquilibres ne se creusent encore. Laurent Davezies n’hésite plus à parler de fracture territoriale entre métropoles dynamiques et déserts où les revenus sociaux, avec ou sans tourisme, restent les principales ressources, handicaps auxquels il convient d’ajouter les questions de ségrégation résidentielles.

Il affirme que les territoires ont besoin de nouveaux arbitrages publics en terme de croissance, de développement social et de cohésion territoriale. Il craint, si rien n’est fait, qu’il faille bientôt choisir entre égalité territoriale et efficacité économique. Il démontre comment la crise des dettes publiques, en déstabilisant les territoires, favorise la montée des populismes et préconise une reconversion audacieuse des bassins d’emplois en difficulté.

Une vision pertinente, lucide qui dépasse les clivages villes-banlieues auxquels se résument trop souvent, et pour des raisons inavouables, les questions territoriales.

La crise qui vient, la nouvelle fracture territoriale.
Laurent Davezies. Editions la République des idées/Le Seuil. Octobre 2012, 111 pages,  
11,80 euros.