Menu

La panne, repenser le travail et changer la vie

La panne, repenser le travail et changer la vie

Ce livre d’entretiens a été initié par les éditions Bayard avec pour objectif de faire ressortir ce que : « la psychodynamique du travail pourrait apporter dans le champ des sciences morales ou politiques ».

mercredi, 06 février 2013 | Livres et documents
Imprimer

La lettre .info

Plus simplement Christophe Dejours y expose, entre autres choses, son expérience professionnelle propre et de « consultant » ou comment la pratique du terrain fait avancer la réflexion. Pour lui, l’impasse actuelle n’est pas une fatalité, il faut refonder l’organisation du travail sur l’expérience, réhabiliter la reconnaissance du travail accompli et réaffirmer sa centralité politique. Il constate que « lorsque les salariés discutent de leur travail, ils s’aperçoivent combien il est éloigné des exigences des actionnaires ». Il plaide pour une réhabilitation de la valeur travail dans les grandes écoles de commerce et pour le remplacement des évaluations individualisées et quantitatives des performances par des méthodes « non quantitative, fondées sur le jugement contradictoire et délibératif des contributions individuelles ».

Pour Christophe Dejours : « Une nouvelle génération de cadres sera amenée à justifier l’apport de l’entreprise, non pas en termes de richesses, de dividendes versés aux actionnaires, mais aussi de civilités », c’est-à-dire à la société.
Un livre dynamique.

La panne, repenser le travail et changer la vie.
Christophe Dejours. Editions Bayard. Septembre 2012,
180 pages, 19 euros.

Christophe Dejours, est psychanalyste, professeur au Conservatoire national des Arts et Métiers et directeur de l’équipe de recherche « Psychodynamique du travail et de l’action ».