Menu

Une vision politique des cités

Refaire la cité

« Refaire la cité, l’avenir des banlieues » Michel Kokoreff, Didier Lapeyronnie.

Vide social et politique, marginalisation urbaine, les cités restent des « lieux ou personne ne va hormis ceux qui y habitent ».

jeudi, 04 juillet 2013 | Livres et documents
Imprimer

La lettre .info

Pour deux sociologues, auteurs de cet ouvrage précis et documenté, l’exclusion est de nature politique. Face à une organisation de vie qui, pour de certains quartiers sensibles, se reconstruit autour de la délinquance ou de la religion, on assiste à la « réapparition des classes dangereuses » antérieures à la formation de la classe ouvrière, aggravées par une vision technocratique et urbanistique de la question des cités.
L’intégration politique des quartiers et des cités doit être une priorité. Il conviendrait de mobiliser les collectifs existants et les forces militantes embryonnaires pour « refaire la cité ensemble ». Les auteurs s’appuient sur de nombreux exemples pour démontrer comment une mobilisation des énergies du bas vers le haut permet de reconstruire une espace politique commun.  Il s’agit de mobiliser les habitants pour qu’ils reprennent le pouvoir sur eux-mêmes.
Pour redonner une vision politique à la « question des cités »

« Refaire la cité, l’avenir des banlieues » Michel Kokoreff, Didier Lapeyronnie. La République des idées. Editions du Seuil Janvier 2013. 110 pages. 11,80 euros.