Menu

Dossier MEDEF

« C'est en allégeant les charges sur les bas salaires qu'on crée le plus d'emplois. Est-ce une raison suffisante pour n'alléger que les bas salaires ? Je ne le pense pas », a expliqué M. Sapin sur Europe 1 jeudi 13 mars. Et ça tombe bien pour le ministre du Travail puisque, la veille, le numéro deux du Medef, Jean-François Pilliard, était monté au créneau dans Les Echos pour défendre l'option d'allègements portant également sur les hauts salaires.

-- lundi, 17 mars 2014 -- Billets de la semaine --

En dépit du report par le Medef de la dernière séance de négociation sur la convention d’assurance chômage du 13 au 20 mars, la mobilisation s’est poursuivie la semaine passée.

-- lundi, 17 mars 2014 -- Actualités --

C’est une bien curieuse forme de dialogue social qui est à l’œuvre depuis quelques temps et qui donne le sentiment que les syndicats sont utilisés dans un théâtre d’ombres où la pièce est écrite à quatre mains entre François Hollande et Pierre Gattaz.  Le président de la République signe son « deal » avec le patron des patrons et l’on siffle les syndicats pour leur intimer l’ordre de se rencontrer, de prendre acte d’un transfert de 30 milliards d’euros de cotisations famille sur la fiscalité et d’entériner les économies à réaliser.

-- lundi, 03 mars 2014 -- Billets de la semaine --

Maintes fois dans les lignes de cette lettre électronique nous avons évoqué les risques psychosociaux qui nous gâchent la vie au travail, mais pas seulement. Ces tensions si fortes qu’elles conduisent certains à commettre l’irréparable du seul fait d’un management délétère.

-- lundi, 24 février 2014 -- Billets de la semaine --

L’accolade, le « hug » entre François Hollande et Carlos Diaz, le leader des Pigeons, est bien plus que de la « com » mal maîtrisée ou de l’improvisation. Certes le jeune patron qui s’était fait connaître en appelant les patrons à la désobéissance fiscale il y a quelques mois, a mis publiquement le chef de l’Etat au défi de donner des "preuves d'amour" aux entrepreneurs.

-- lundi, 17 février 2014 -- Billets de la semaine --

Il se raconte (mais on dit tant de choses) que se croisant sous les lambris de la République, le patron des patrons et le ministre du Travail auraient eu récemment cet échange courtois et amusé. Michel Sapin avisant le pin’s couleur moutarde de Pierre Gattaz au revers impeccable de son costume lui aurait demandé si le million d’emplois écrit en lettres bleues était un engagement. A quoi, finaud et roublard, le président du Medef aurait répondu : « non c’est un pin’s ». Vraie ou pas, cette histoire a le mérite d’être plausible, tant il est vrai que la baudruche n’a pas tardé à se dégonfler.

-- lundi, 03 février 2014 -- Billets de la semaine --

Depuis que François Hollande a adressé ses voeux au Français le 31 décembre, plus un commentateur n’ose douter du virage pris par l’exécutif et ces jours derniers, la question débattue sur les plateaux et dans les journaux étaient tantôt de savoir quelle dose de libéralisme économique entre dans la pensée sociale démocrate présidentielle ou encore de comparer la ligne hollandiste de celle suivie naguère par Gerhard Schröder outre-Rhin.

-- lundi, 20 janvier 2014 -- Billets de la semaine --

Dans le difficile et très convenu exercice des vœux, le discours présidentiel aux F­­rançais du 31 décembre aura fait au moins quelques heureux avec la proposition aux entreprises d’un « pacte de responsabilité ». En effet, les amis de Pierre Gattaz s’en sont réjouis dès le lendemain, une fois digérés les indices ultimes du CAC 40 de l’an passé.

-- lundi, 06 janvier 2014 -- Billets de la semaine --

Aujourd’hui, le groupe Tefal est soupçonné de faire pression et d’écarter un inspecteur du travail pour son refus d’accepter un accord sur le temps de travail. Hier, plusieurs entreprises saisissaient le conseil de l’Ordre des médecins pour invalider des certificats médicaux établis par des médecins du travail.

-- lundi, 06 janvier 2014 -- Editos d'Options --

On se souvient de l’effet politique et médiatique qu’avait eu la dégradation de la note de France du temps de Nicolas Sarkozy qui après avoir accusé le coup s’en était servi pour justifier une politique d’austérité. Dès lors, puisque depuis la majorité a changé, on n’est pas vraiment surpris de lire et d’entendre les mêmes commentaires à front inversé après la décision de Standard & Poor's de baisser à AA la note de la France. Il est en tous cas une position immuable, c’est celle du Medef dont le chef a changé, mais pas le discours.

-- mardi, 12 novembre 2013 -- Billets de la semaine --

Parfois, les choses se bousculent. Dans la même semaine, deux actualités apparemment disjointes, mais si proches et connexes en réalité sont venues se percuter. La première ce sont les réquisitions dans le procès de la caisse noire de l’UIMM, la seconde, c’est le rapport sur la représentativité patronale remis par le directeur général du travail à Michel Sapin.

-- lundi, 28 octobre 2013 -- Billets de la semaine --

Qui douterait encore que le Medef fait de la politique ? Qui peut imaginer qu’il ne se rêve pas en faiseur de rois ? L’offensive actuelle menée par Pierre Gattaz et ses amis autour du « ras le bol fiscal » et contre le Code du travail n’a d’autre ambition que de peser sur un gouvernement qui hélas lui prête trop facilement et trop docilement l’oreille. En invitant à leur réunion de Lyon les représentants des Tondus, un mouvement d’employeurs qui ont décidé de ne plus payer leurs charges patronales, le Medef et la CGPME font-ils le choix d’en appeler à la désobéissance et au sabotage de la protection sociale ? Voilà qui n’est pas très moderne, et pas non plus très honorable.

-- lundi, 14 octobre 2013 -- Billets de la semaine --

A l’aune de l’agenda des représentants syndicaux, on peut assurer que  le gouvernement écoute, «il a pris soin de nous écouter en amont de la Conférence sociale, il a pris soin de nous écouter lors de la Conférence sociale, il prend soin de nous écouter à nouveau après la Conférence sociale dans le cadre de concertations » concède le secrétaire général de la CGT après avoir rencontré le Premier ministre mardi 4 juillet pour les premiers actes du chantier de la réforme des retraites.

-- lundi, 08 juillet 2013 -- Billets de la semaine --

C'est sur fond de désaccords avec les pistes du rapport Moreau que le gouvernement va lancer à partir du 4 juillet ses réunions de concertation sur la future réforme des retraites avec l'ambition d'aboutir à un projet de loi du gouvernement attendu en septembre.

-- lundi, 24 juin 2013 -- Actualités --

La conférence sociale convoquée par le gouvernement les 20 et 21 juin n’est pas une simple grand’messe médiatique. La première du genre a inauguré une nouvelle méthode de dialogue social. Mais hélas, on peut constater que si la manière de faire a changé, les résultats en termes de réformes économiques et sociales ne sont pas au rendez-vous…

-- lundi, 17 juin 2013 -- Billets de la semaine --

Mais où vont-ils chercher tout ça ? Le siège du Medef est-il devenu une sorte de « Think Tank », une boite à idées depuis que s’est ouverte la succession de Laurence Parisot ? Son règne a été marqué sous Sarkozy notamment par une propension aux rêves prémonitoires. Elle en rêvait, il le faisait. Alors pour lui succéder, il faut se lever tôt. Ou alors être soutenu par une organisation poids lourds du Medef. Mais quand on est qu’un challenger, pas vraiment « papabile » on peut s’essayer aux idées les plus gonflées.

-- lundi, 13 mai 2013 -- Billets de la semaine --

Laurence Parisot crie à l’insécurité juridique des entreprises

-- lundi, 06 mai 2013 -- Actualités --

Les négociations patinent grâce au Medef

-- lundi, 15 avril 2013 -- Actualités --

Le Medef était entré en négociation en novembre dernier avec une exigence : équilibrer sur le long terme les régimes de retraite complémentaires AGIRC (régime complémentaire de l’encadrement pour la partie du salaire supérieure au plafond de la Sécurité sociale) et ARRCO (régime complémentaire de l’ensemble des salariés du secteur privé) sans augmenter leurs ressources.

icon AGIRC ET ARRCO : Jackpot pour le Medef... à défaut du carton plein (274.63 kB)

-- jeudi, 14 mars 2013 -- Décryptages --

Le Medef prend en otage 11 millions de retraités et 18 millions de salariés dont 6 millions de cadres. A grand renfort de déclarations apocalyptiques, sur la soi-disant « toute proche faillite des régimes de retraite complémentaire », le Medef tente de faire accepter l’inacceptable !

-- mardi, 12 mars 2013 -- Tracts --

+ de thématiques