MENU

Actualités
mercredi, 15 juillet 2015 10:25

Travail : Gattaz ou le coût d'après

argent echecs

« Je pense que pour le futur du pays, il faut aussi avoir des salaires compétitifs sur les salaires à haute valeur ajoutée, que vous trouvez dans l'industrie certes, mais que vous trouvez dans les banques, dans les assurances, dans beaucoup de professions d'engineering ou du Syntec »... La loi Macron à peine votée, le président du Medef a voulu par cette sentence donner le ton de ce que devrait être une loi Macron 2.0.

Pétition contre le blanchiment des licenciements abusifs

Le gouvernement a fait ajouter à la loi Macron un amendement plafonnant le montant des indemnités prudhommales en cas de condamnation pour licenciement abusif.

lundi, 18 mai 2015 09:32

La petite musique de la reprise

pièce euro

Voilà plusieurs semaines que le gouvernement et le patronat nous assurent que la reprise est là, qu'on commence à en entendre la petite musique... et que par conséquent il faut poursuivre et amplifier les réformes telle que le Pacte de responsabilité et passer à la version 2.0 de la loi Macron. Ce n'est décidément pas encore une symphonie.

Les organisations syndicales d’Île-de-France, CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES  appellent à un rassemblement près du Palais du Luxembourg à l'occasion de l'adoption par le Sénat du projet de loi Macron, mardi 12 mai 2015 à partir de 11h30 (rue de Tournon). 

lundi, 23 mars 2015 06:32

Un combat d’avenir

Poings

La montée de l’extrême droite s’appuie, en partie, sur l’absence de perspectives de progression pour les catégories populaires et d’inversion de l’ascenseur social, à la peine depuis de longues années, pour les ingénieurs, cadres et techniciens.

Lanceurs d’alerte : la loi Macron perd un peu son secret

Le retrait du projet de loi Macron de la directive sur le secret des affaires a été provoqué par la rapidité de la réaction des journalistes et des organisations syndicales, notamment celle de l’Ugict-CGT.

lundi, 23 février 2015 07:47

Nous sommes les 99 % !

99 %

L’affaire Hsbc dévoilée par Hervé Falciani vient une nouvelle fois démontrer l’ampleur de la fraude fiscale, de l’impunité des puissants et du besoin de protection des lanceurs d’alerte. En France, les chiffres officiels indiquent que ce sont 60 à 80 milliards d’euros, soit quarante fois le coût du Rsa, qui échappent chaque année au fisc.

Carte magicien

Il faut "aller plus loin encore" que le pacte de responsabilité et le projet de loi Macron pour relancer l'économie et lutter contre le chômage a lancé François Hollande lors de sa conférence presse  du 5 février. Ainsi donc alors que l'examen à l'Assemblée du tentaculaire projet de loi Macron arrive à mi-parcours, le chef de l'Etat prépare déjà les esprits à de nouvelles mesures, dont on imagine bien l'esprit.

Une première victoire qui doit déboucher sur l’abandon de la directive européenne

Communiqué commun - UGICT-CGT, PILA, SNJ-CGT, LDH, Peuples solidaires, Syndicat de la Magistrature, Sherpa, Syndicat des avocats de France, Anticor, Trans Justice Network, Illicit Finance Journalism Programme – icon Retrait de l’amendement secret des affaires.

Lanceur d'alerte

La création d'un "secret des affaires", contestée par la CGT et son Ugict, mais aussi par des journalistes et des ONG, devrait  être retirée de la loi Macron, si l'on en croit le rapporteur du groupe socialiste qui a jugé sage de retirer l'amendement introduit par les parlementaires tout en gardant cependant « la conviction que ce texte n'était attentatoire ni à la liberté de la presse, ni à celle des lanceurs d'alerte ».

Les syndicats retrouvent la rue [C Dans l'Air, avec Sophie Binet]

Sophie Binet, Secrétaire Générale Adjointe de l'Ugict-CGT, était l'invitée d'Yves Calvi sur C Dans l'Air, le mercredi 28 janvier 2015, pour une émission au titre provocateur, "les syndicats retrouvent la rue". À voir en Replay ici jusqu'au 2 février.

Retrait de l’amendement secret des affaires : une première victoire qui doit déboucher sur l’abandon de la directive européenne

Le gouvernement vient d'annoncer le retrait de l'amendement de l'article 64 du projet de loi Macron instaurant un secret des affaires associé à des peines pénales.

La CGT des Ingés, Cadres et Techs (UGICT-CGT), la Plateforme Internationale des Lanceurs d'Alerte (PILA) et de nombreuses autres organisations ont lancé un appel pour dénoncer le secret des affaires.

En effet, il remet en cause la liberté d'expression dans et en dehors de l'entreprise, le droit d’intervention des organisations syndicales, le statut récent et fragile des lanceurs d’alerte et la liberté de la presse.

En l’adoptant, la France aurait anticipé – ce qui est exceptionnel – la transcription d’un projet de directive européenne, et serait devenue le premier pays européen à pénaliser la divulgation d’informations «à valeur économique». Cet appel a recueilli des milliers de signatures en quelques heures.

 

 

[VIDÉO] Sophie Binet : Éthique, santé, droits, "La loi Macron va particulièrement affecter le travail des cadres"

Interview de Sophie Binet, Secrétaire Générale Adjointe de l'Ugict-CGT, lors de la mobilisaiton du 26 janvier contre le projet de loi Macron. Certaines dispositions, comme l'introduction de la notion du secret professionnel, vont particulièrement toucher l'encadrement dans la capacité à exercer son rôle au sein de l'entreprise.

Au moment où la loi Macron passe devant les députés, préconisant notamment la dérégulation et l’extension du temps de travail au week-end, la petite musique portée par le rapport de la députée socialiste du Doubs, Barbara Romagan, gagne en puissance.

lundi, 26 janvier 2015 13:34

Secret des affaires : vers l’omerta ?

Le 17 janvier 2015, la commission spéciale de l'Assemblée Nationale sur la loi Macron a intégré "la protection du secret d'affaires" dans le code du commerce afin de prévenir des atteintes que pourraient subir les entreprises dans ce domaine.

Argnet machine

C'est ce lundi 26 janvier que débute à l'Assemblée l'examen du projet de loi Macron. C'est aussi ce jour-là que partout en France des mobilisations sont prévues, souvent unitaires comme en Ile-de-France pour rejeter un texte qui d'une part ne répond absolument pas aux besoins qu'il prétend couvrir, mais également qui est porteur de graves risques sociaux.

vendredi, 23 janvier 2015 14:01

Au travail, je cherche toujours Charlie

Au travail, je cherche toujours Charlie

Plus de 4 millions de manifestants se sont retrouvés soudés par le slogan « Je suis Charlie ». Cette mobilisation a été portée par les valeurs de pluralité et de laïcité qui constituent le socle de la république.

mercredi, 21 janvier 2015 14:00

Soutien aux lanceurs d'alerte !

Soutien aux lanceurs d'alerte !

La CGT des Cadres (UGICT), la Fédération CGT des Personnels des Banques et Assurances, et la CGT Paris soutiennent Stéphanie Gibaud dans sa procédure au tribunal des prudhommes de Paris et dénoncent l’introduction de la notion de secret des affaires dans la loi Macron.

mardi, 20 janvier 2015 11:00

Les Prud’hommes mis au pas

Les Prud’hommes mis au pas

L’esprit de la loi Macron vise à éloigner les salariés de la justice. Le gouvernement développe des arguments mettant en cause la qualité de la justice prud’homale. Il reproche aux conseils des prudhommes d’être une justice lente qui coute cher…

Les licenciements pour motif économique encore facilités !

Le projet de loi Macron pour la croissance et l’activité, sous prétexte de créer de l’emploi assouplit encore les règles de licenciements collectifs.

<< Début < Précédent12Suivant > Fin >>
Page 1 sur 2

+ de thématiques