Menu
Actualités

« Diplôme Bac +5 = salaires Bac +5 » : les orthophonistes étaient appelés à faire grève jeudi 3 novembre et à se rassembler en France pour réclamer des salaires à la hauteur de leur niveau d'études à l'hôpital à l'appel des principales organisations de la profession, comme la Fédération nationale des orthophonistes (FNO), celle des étudiants en orthophonie (FNEO), la CGT ou encore FO.

A l’appel de neuf organisations, dont la Fédération nationale des orthophonistes (FNO), la CGT, FO, SUD, ou encore la CFTC, l’ensemble des orthophonistes, hospitaliers salariés, libéraux et étudiants, étaient appelés à la grève jeudi 4 février pour réclamer une revalorisation des salaires à l’hôpital, trop faibles au regard de leur niveau d’étude.

La volonté du gouvernement actuel de maitriser à tout prix les dépenses de santé n’en finit pas de faire des ravages parmi les personnels de santé. La méconnaissance de nos dirigeants sur les conséquences de leurs décisions n’a d’égale que la pauvreté des débats parlementaires dès lors qu’il s’agit de voter une loi selon une procédure d’urgence.

Face à l’ampleur de la mobilisation de l’ensemble des professionnels et des étudiants le 17 novembre dernier, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a reçu l’intersyndicale des orthophonistes ainsi que les représentants des étudiants.

Reconnue depuis 2013 au niveau master, la formation des orthophonistes n'en est toujours pas moins reconnue par leurs salaires en milieu hospitalier.

A l'appel d'une une dizaine d'organisations professionnelles et étudiantes quelque 2.500 psychomotriciens (sur une profession qui compte 9000 personnes) ont manifesté vendredi 5 décembre à Paris pour réclamer la reconnaissance de leur profession et l'obtention du grade master (bac +5) pour leur formation.

+ de thématiques