Menu

Dossier VieDeMère

Le Conseil Supérieur à l’Égalité Professionnelle a rendu public le 22 février une grande consultation menée auprès de plus de 36 000 salarié·e·s de 10 grandes entreprises, à 80 % ingés, cadres et techs. Les résultats confirment malheureusement les centaines de témoignages reçus par l’Ugict-CGT dans le cadre de sa campagne « #viedemere, avoir une carrière c’est toute une histoire ».

-- lundi, 25 février 2019 -- Communiqués --

Un podcast ArteRadio et Causette avec du #VieDeMère dedans

-- jeudi, 05 octobre 2017 -- Actualités --

Le 8 mars ce n'est pas la JOURNÉE DE LA FEMME, pour offrir des fleurs et des produits de beauté ! Non, c'est la journée internationale de lutte pour le droit des femmes. Peut-on encore accepter, en 2017, que les femmes soient moins payées 26% de moins, en moyenne, que les hommes ?! Dans le cadre de la campagne #VieDeMère, avoir une carrière c'est toute une histoire, l'Ugict-CGT mobilise pour l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, avec cette affiche et un tract qui l'accompagne.

-- mardi, 14 février 2017 -- Affiches --

Cette année, pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes  la CGT, FSU, Solidaires, l'Unef et les associations féministes appellent à cesser le travail, notamment à 15h40. Pour l'Ugict, la CGT Ingés Cadres Techs, cette mobilisation est pleinement en phase avec les revendications de la campagne #VieDeMère lancée en septembre 2016.

-- vendredi, 10 février 2017 -- Tracts --

C'est peu dire que le chemin vers l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est semé d'embuches et surtout que sa pente est raide. Selon le rapport 2016 du Forum économique mondial (WEF) sur la parité femmes/homme, toutes choses égales par ailleurs, l'égalité salariale entre femmes et hommes pourrait devenir une réalité dans... 170 ans, en raison d'un "fort ralentissement" dans ce domaine.

-- jeudi, 03 novembre 2016 -- Billets de la semaine --

Selon un rapport, rendu public mi-septembre par France Stratégie  (organisme rattaché à Matignon), les discriminations sur le marché du travail, qui touchent d'abord les femmes, ont un coût important et leur réduction substantielle permettrait à l'économie de gagner entre 80 et 310 milliards d'euros.

-- lundi, 03 octobre 2016 -- Billets de la semaine --

+ de thématiques