MENU

Halte au harcèlement numérique ! Pour le droit à la déconnexion !

Imprimer
Halte au harcèlement numérique !  Pour le droit à la déconnexion !

A l’occasion de l’ouverture du salon Le Web’13 Paris, l’étude annuelle du Credoc sur nos usages des nouvelles technologies publiée ce mardi dévoile que 39% des actifs utilisent les nouvelles technologies (ordinateur, internet, etc) pour des raisons professionnelles en dehors de leurs horaires et lieux de travail habituels (soirs, week-ends, vacances, dans les transports ou à domicile).

8 cadres sur 10 connectés en dehors du travail

Cette proportion atteint 77% pour les cadres. Ces résultats révèlent l’intensification du travail en France. L’utilisation débridée des nouvelles technologies et de la messagerie électronique illustre ce phénomène.

En Allemagne, le syndicat IG Metall appelle le nouveau gouvernement à légiférer sur l’utilisation de la messagerie professionnelle en dehors des heures de travail, pour protéger les salariés du stress. L’action syndicale menée dans les entreprises ont conduit certains employeurs, comme Wollkswagen en 2011, à limiter l’usage des messageries en dehors des heures de travail. Des entreprises ont aussi décidé de couper les boîtes mails de certains de leurs salariés à la fin de leur journée de travail. Et, fin août 2013, pour que ses employés puissent profiter de leur temps libre sans être sollicités par courriel ou par téléphone, le ministère allemand du Travail s’est doté de règles écrites.

En France, au lieu d’utiliser les technologies d’information numérique pour améliorer les conditions de vie et de travail des salariés, celles-ci sont confisquées dans le seul objectif d’accroître le plus possible la productivité sans tenir compte des atteintes à la santé des salariés. Délais de plus en plus courts, objectifs de plus en plus ambitieux au nom de la « compétitivité coût », le mode de management traduit le phénomène.

Non au SMS professionnel dominical

La déréglementation du travail accompagne le processus, avec un gouvernement qui reste spectateur des évènements. La dernière bataille menée par le MEDEF pour étendre le travail dominical montre que nous avons à faire à l’un des patronats les plus rétrogrades d’Europe.

Encadrer l’usage des messageries et des outils numériques

Le harcèlement numérique constitue un obstacle majeur à la prise de responsabilité des femmes, car c’est un obstacle à l’articulation vie professionnelle et vie privée.

La durée du travail est intimement liée à la question de l’emploi comme à celle de la santé physique et mentale des salariés. Maîtriser le temps de travail des cadres en le limitant est un levier efficace pour ouvrir des perspectives d’emplois pour les jeunes diplômés comme pour les autres catégories de salariés.

Dans le même temps, il est indispensable d’agir pour préserver la santé des salariés.

L’UGICT-CGT propose :

  1. L’instauration d’un droit à la déconnection en dehors des heures de travail collectives par l’introduction de bornes horaires journalières et hebdomadaires
  2. Le respect de l’équilibre vie privé vie professionnelle avec notamment le suivi des charges et du temps réel de travail
  3. L’augmentation de la durée minimale de repos entre deux journées de travail de 11H à 13H sans dérogation possible
Publié le mardi, 10 décembre 2013 dans Communiqués