Menu

Euromanifestation pour l'investissement, les emplois de qualité, et l'égalité

Euromanifestation pour l'investissement, les emplois de qualité, et l'égalité

Le 4 avril, l’ensemble des organisations syndicales européennes appellent les salariés à se mobiliser pour changer de cap en Europe et rompre avec les politiques d’austérité. C’est par la mobilisation massive des salariés que nous pourrons imposer d’autres choix, un plan d’investissement et de relance, ainsi qu’une augmentation des salaires dans l’ensemble des pays d’Europe.

vendredi, 28 mars 2014 | Tracts
Imprimer

La lettre .info

En France, comme en Europe, il faut rompre avec les politiques d’austérité qui nous enfoncent dans la crise, et engager un plan d’investissement de long terme visant à soutenir une croissance durable, l’investissement dans l’économie réelle, et l’emploi de qualité.

Le plan de relance européen proposé par la Confédération Européenne des Syndicats repose sur l’augmentation d’investissement annuel à hauteur de 2 % du PIB européen sur 10 ans, soit en France 40 milliards par an.

Ce plan d’investissement de long terme permettra :

  • D’augmenter les niveaux de revenus et d’emplois nationaux.
  • D’agir pour la promotion, le respect et le développement des normes sociales européennes afin de lutter contre les emplois précaires et promouvoir des emplois de qualité.
  • D’obtenir par les investissements : l’amélioration de la qualité des Services publics, développer les réseaux et infrastructures de transport, relancer l’avenir industriel, promouvoir une gestion durable de l’eau.


Dans ce cadre, l’UGICT-CGT, avec Eurocadres et les autres organisations syndicales européennes agira pour :

L’emploi qualifié, notamment pour les jeunes diplômés

  • Le paiement des qualifications
  • Promouvoir et garantir l’égalité entre les femmes et les hommes
  • La limitation du temps de travail et le droit à la déconnexion
  • L’amélioration des conditions de travail

 

EURO-MANIFESTATION DE BRUXELLES 04-04-2014

Le 4 avril, l’ensemble des organisations syndicales européennes appellent les salariés à se mobiliser pour changer de cap en Europe et rompre avec les politiques d’austérité.

C’est par la mobilisation massive des salariés que nous pourrons imposer d’autres choix, un plan d’investissement et de relance, ainsi qu’une augmentation des salaires dans l’ensemble des pays d’Europe.

 

 

L’Organisation Internationale du Travail préconise un relèvement des salaires
L’OIT, dans son rapport annuel 2014, explique le déficit de créations d’emplois par l’insuffisance de la demande liée aux politiques d’austérité des gouvernements. Elle préconise plus de croissance et un relèvement des salaires, notamment dans les pays du G20. Opérer un virage vers des politiques plus favorables à l’emploi et augmenter les revenus du travail permettraient d’accélérer la croissance économique et la création d’emplois, conclut le rapport.
La Confédération Européenne des Syndicats fédère l’ensemble des organisations syndicales européennes, qui portent ainsi auprès des gouvernements nationaux et des instances européennes des propositions pour construire une Europe sociale. Elle regroupe 45 millions de salariés. La CGT en est membre. La CES propose notamment la mise en place d’un salaire minimum dans chacun des pays européens et se bat pour encadrer la mobilité des travailleurs.
EUROCADRES : fédère les structures syndicales regroupant 6 millions de cadres européens dans tous les secteurs de l’industrie, des services publics et privés et des administrations.  L’Ugict-Cgt en est membre. EUROCADRES, associé à la CES, est indépendant et intervient dans toutes les questions intéressant les cadres. EUROCADRES concentre une force efficace du mouvement syndical afin d’élaborer et de stimuler tous les niveaux professionnels de travail en Europe.

Qu’est-ce que l’Ugict-Cgt ?

L’Ugict-Cgt est la référence syndicale pour les Ingés, Cadres et Techs. Plus de 80 000 syndiqués de la CGT y sont affiliés, dans toutes les branches professionnelles et sur tout le territoire.

Ingénieurs, cadres et techniciens, nous agissons pour que nos aspirations et notre vécu au travail se traduisent dans des revendications syndicales majoritaires.

En intégrant que nous avons un rapport spécifique au travail du fait de nos fonctions, notre niveau de responsabilité, notre expertise et notre rôle dans l’organisation du travail, notre choix est aussi celui de la solidarité avec l’ensemble des salariés, car nous partageons les mêmes intérêts.