Menu

9 octobre 2012 pour l’industrie durable

industrie

La CGT a décidé de relayer l’appel à la mobilisation de la Fédération européenne industriAll en France. (voir le pdf)
Le 9 octobre, l’ensemble des salariés sont invités à participer aux différentes initiatives de rassemblement et de manifestation qui vont se tenir dans le pays.
Il s’agit de faire du 9 octobre une journée d’action pour la défense et l’avenir industriel et l’emploi.

mercredi, 05 septembre 2012 | Tracts
Imprimer

La lettre .info

 

La reconnaissance des qualifications, c’est l’emploi durable et la sortie de crise. L’austérité c’est toujours plus de bas salaires, de précarité, de chômage, d’enlisement dans la crise.
Pour sortir de la crise, il faut que l’économie française et celle de chacun de ses territoires, dégagent les moyens pour revaloriser les salaires, financer la protection sociale, les services publics, la protection de l’environnement. Il faut donc donner la priorité à l’emploi, et non aux exigences de rentabilité exprimées par les marchés financiers. De ce point de vue, permettre aux PME/TPE de se développer est un enjeu essentiel.


C’est pourquoi la CGT propose de moduler les cotisations sociales des employeurs afin de favoriser les entreprises, petites et grandes, qui font des efforts pour l’emploi et la formation de leurs salariés. De même, il faut absolument lever les blocages qui empêchent les PME/TPE d’accéder aux crédits bancaires, mettre l’argent dans l’investissement productif, la R&D plutôt que dans les dividendes et les actionnaires.


La CGT propose que tous les leviers disponibles soient mobilisés à partir de chaque bassin d’emploi: fonds régionaux pour l’emploi solidaire, pôle financier public, soutien de la Banque centrale européenne réservé aux banques qui, par leurs crédits, favorisent la création de richesses et d’emplois dans les territoires. C’est le sens de l’engagement de la CGT sur le plan national, européen et mondial.

Dans ce cadre l’UGICT-CGT, agira pour:
☞ la reconnaissance des qualifications et la revalorisation de la technicité;
☞ la maîtrise du temps de travail;
☞ l’égalité professionnelle F/H;
☞ sécuriser l’emploi, le salaire et les qualifications;
☞ protéger la santé au travail;
☞ la mise en place de normes sociales internationales opérantes.